Lutte contre les dermanysses Déclenchement de la mue 

Contrôles des salmonelles

Question: Comment procéder pour effectuer les contrôles de salmonelles?

Réponse: Toutes les fermes qui commercialisent des oeufs doivent faire chaque année au moins une analyse pour Salmonella enteritidis, de préférence lorsque les poules sont âgées de 30 à 40 semaines (analyse bactériologique d’un échantillon collectif de fientes ou recherche d’anticorps dans 20 oeufs). Dans les poulaillers où une partie des anciennes poules restent dans le troupeau quand il est complété par des jeunes poulettes (système pas «tout dedans – tout dehors»), l’analyse doit concerner toutes les poules. Le rapport d’examen des poulettes (à l’âge de 15 à 20 semaines) doit être transmis au producteur d’oeufs. Les rapports d’analyses correspondants doivent être présentés lors du contrôle bio. (Cahier des charges de Bio Suisse, Partie II, art. 5.5.3.12)
Le mieux est de demander à votre vétérinaire l’adresse d’un laboratoire des environs qui fait des analyses de salmonelles.

Question: si on trouve des salmonelles dans mon poulailler, je devrai vider et désinfecter tout le poulailler. Mais sur la Liste des intrants, il n’y a pas de produits spécifiques pour cette désinfection.

Réponse: ce sont les autorités vétérinaires cantonales qui organiseront cette désinfection avec des produits appropriés. Pour être en ordre avec le contrôle bio, il suffit de demander au vétérinaire qui a demandé la désinfection du poulailler une ordonnance avec le nom du produit utilisé.

Question: J’ai 15 poules dont je vends tous les œufs dans une voiture au bord de la route. J’aimerais savoir si je peux les vendre comme œufs conventionnels pour ne pas devoir faire de contrôle des salmonelles. Je ne suis en effet en principe pas obligé de vendre mes produits comme produits bio. Je trouve que les analyses de salmonelles sont superflues pour un élevage de poules pondeuses aussi petit que le mien.

Réponse: Les directives de production de Bio Suisse contenues dans le Cahier des charges doivent être respectées indépendamment du genre de commercialisation et de déclaration des œufs. Même s’ils ont moins de 20 poules, ceux qui vendent des œufs bio doivent faire analyser un échantillon collectif de fientes.
La seule exception concerne l’auto-approvisionnement: ceux qui ont moins de 20 poules et utilisent tous les œufs pour eux-mêmes ne doivent pas faire faire d’analyses de salmonelles. (Cahier des charges de Bio Suisse, Partie II, art. 5.5.3.13)

Maurice Clerc (FiBL), Beatrice Scheurer (Bio Suisse)

 

Dernière actualisation de cette page: 02.12.2014

Publicité