Le FiBL supprime des emplois

(21.11.2012) 

Dix postes à plein temps seront supprimés à l'Institut de recherche de l'agriculture biologique (FiBL) de Frick (AG). Cet Institut explique cette réduction d'effectifs de 8 % par un déficit financier d'environ 1.5 millions de francs pour l'année 2013. Les fondations et les entreprises ne libèrent plus aussi facilement que par le passé des montants financiers pour des projets de recherche. Le FiBL espère que la Confédération réagira et augmentera ses contributions.

Après une année d'attente, l'Institut a du agir, a affirmé son directeur Urs Niggli à l'Agence télégraphique Suisse (ats). Les postes qui seront supprimés touchent les secteurs de la recherche, du graphisme et de l'administration. Le FiBL a été créé en 1973; il emploie actuellement 145 collaboratrices et collaborateurs, qui représentent 124 postes de travail à plein temps. Les recettes atteignent environ 18.1 millions de francs par an. L'établissement reçoit chaque année 4,7 millions de l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG). Urs Niggli espère que la Confédération augmentera notablement sa contribution, afin que l'Institut puisse à nouveau acquérir davantage de finances de tiers. 

FiBL/ats

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité