Du nouveau sur la lutte contre la Drosophila suzukii 2019

La page sur la drosophile du cerisier a été réactualisée. Les principales modifications concernent l’utilisation des insecticides.

(20.06.2019) 

Les principales modifications se trouvent dans le chapitre «3. Lutte», sous-chapitre «3.3 Traitements insecticides». Voici les parties modifiées du sous-chapitre dans les termes:

3.3. Traitements insecticides
L’OFAG avait octroyé ces dernières années des autorisations spéciales pour l’application de divers insecticides pour lutter contre Drosophila suzukii dans les baies, les fruits à noyaux et la vigne. Aussi en 2019, ces utilisations ont été enregistrées dans la Corrigenda de la Liste des intrants. A l’exception de l’utilisation du  pyrèthre dans les fruits à noyau, cette utilisation n’a pas été ajouté à la liste des intrants car le pyrèthre ne possède aucune efficacité contre la drosophile du cerisier.

Corrigenda de la liste des intrants (Site internet du FiBL)

Le Spinosad bénéficie d’une autorisation régulière pour les baies depuis 2016. Le Spinosad n’a pas été inclus dans la liste des intrants pour la vigne, car le kaolin est en viticulture à la fois plus efficace et plus respectueux de l’environnement que le Spinosad. L’éventuelle autorisation du Spinosad sur raisin de table sera décidée en été quand il sera possible d’évaluer comment les populations vont évoluer en 2019.

Pour leur application conforme aux autorisations spéciales, les nombreuses conditions de l’OFAG doivent être scrupuleusement observées:

Produits phytosanitaires homologués (site internet de l’OFAG)


Pour en savoir davantage:

Drosophila suzukii (rubrique Arboriculture)

3. Lutte (aller directement au chapitre Lutte)

FL

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité