Doryphore de la pomme de terre: les produits à base de Neem sont autorisés dès maintenant

L'explosion du doryphore actuellement constatée a entraîné une pénurie de Novodor. Voilà pourquoi dès maintenant et jusqu'à fin août, les produits à base de Neem sont autorisés.

(02.07.2019) 

Les températures très élevées des années dernières et le temps chaud actuel ont entraîné une forte croissance des populations de doryphores de la pomme de terre. Certaines parcelles ont déjà été fortement endommagées. En raison de la nécessité de traitements répétés, le seul produit autorisé, Novodor, est rapidement arrivé en rupture de stock. Pour pallier à ce manque, d'autres produits à base de Neem sont maintenant approuvés pour le traitement du doryphore de la pomme de terre pour les pommes de terre biologiques.
Selon la Liste des intrants, seul le Bacillus thuringiensis (Novodor) est autorisé contre le doryphore. Or les stocks de ce produit sont épuisés. La Commission de labellisation agricole a donc autorisé avec effet immédiat et jusqu'au 31.08.2019 le recours à l’Azadirachtine (par ex. le Neem).
L’Azadirachtine est également autorisée pour les producteurs Demeter.
La modification est également annoncée dans le corrigenda en ligne de la Liste des intrants 2019:

Corrigenda liste des intrants (site internet du FiBL)

Conseil d'utilisaton de l'Azadirachtine (Neem Azal T/S, Sicid Neem, Oikos)
La quantité à épandre s’élève à 2.5 litres par hectare pour le Neem Azal T/S. Pour l’Oikos et le Sicid Neem, il faut par contre épandre seulement 1.5 litres par hectare. Le produit agit avant tout sur les larves de l’insecte. Il n’a pratiquement pas d’effet direct sur l’adulte, mais il réduit tout au plus la formation de nouveaux œufs. Si des restes de Novodor sont encore stockés sur la ferme, un traitement à l'Azadirachtine peut être suivi cinq à sept jours plus tard par une application de Novodor. Sinon, l'azadirachtine doit habituellement être appliqué deux fois avec un intervalle de 7 jours. Les produits à base d'Azadirachtine ne sont pas nocifs pour les auxiliaires (à l'exception des syrphes), ils sont peu lessivés et développent leur effet lentement dans les 7 jours qui suivent leur application. Le moment idéal d'application se situe au moment où le taux d'éclosion des œufs est le plus élevé, c'est-à-dire plus tôt qu'avec Novodor. Un traitement précoce est indiqué car le produit agit plus lentement mais plus longtemps que Novodor. Le feuillage est souvent un plus plus endommagé en raison de leur action plus lente.

Pour en savoir davantage

Liste des intrants en ligne (site internet du FiBL)

Liste des intrants 2019 (PDF; Boutique du FiBL)

La lutte contre le doryphore (rubrique Grandes Cultures)

TG, RS, NS

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité