Cerises de table bio : une sécurité de rendement facilite l'entrée sur le marché

Grâce au protection contre les intempéries et aux filets latéraux, une partie des principales problématiques de la culture biologiques des cerises de table sont gérées, mais pas toutes. Lors de la conférence du 8 mai l'ensemble des techniques de production seront discutées.

(17.04.2019) 

La première exploitation biologique de cerises de table de grande taille, munies de protection contre les intempéries et de filets latéraux a été installée en 2001. Grâce à l'expérience acquise et aux progrès de la technologie de production, de la protection des plantes et de la sélection variétale, la culture s'est étendue sur environ 25 hectares. En plus de la forte demande pour la vente marketing direct, la demande pour les fruits biologiques locaux a aussi fortement augmenté dans les secteurs de la vente au détail et en gros. Même au cours de la récolte record de 2018, il est apparu évident que la culture des cerises de table a encore un potentiel d'expansion.

La fiabilité des rendements a fortement augmenté ces dernières années. Les anciens principaux problèmes de la moniliose et de la mouche de la cerise, ainsi que Drosophila suzukii apparue ces dernières années, peuvent être maîtrisés, même sans l'utilisation de pesticides. Cela se produit grâce à une protection contre les intempéries installée immédiatement avant la floraison et des filets latéraux. Le puceron du cerisier, par contre, représente un défi de taille, car il possède un potentiel de développement particulièrement haut sous protection. Dans les différents essais FiBL menés ces dernières années, il a toutefois été possible d'obtenir des informations sur la régulation des pucerons. La régulation des fondatrices issues des œufs avec de l'huile blanche s’est montrée particulièrement efficace afin d'éviter une reproduction de masse précoce. Les futures approches de recherche se concentreront principalement sur les mesures de régulation indirecte par la promotion précoce des ennemis naturels des pucerons avec l'ensemencement de bandes de fleurs et la libération d'insectes auxiliaires.

Détails et inscription via : www.bioaktuell.ch -

Conférence des fruits à noyau bio le 8 mai 2019

Des informations approfondies sur la culture biologique des cerises seront fournies lors de la conférence sur les fruits à noyau biologiques qui se tiendra le 8 mai dans le canton de Bâle-Campagne. Les détails de l'événement sont disponibles sous le lien suivant (conférence en allemand)

Erfahrungsaustausch Biosteinobstanbau (Rubrique Agenda)

Davantages d'onfromations

Arboriculture (Rubrique Cultures)

Patrick Stefani, FiBL

 

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité