À chaque ferme son propre système de pâture Ensiler 

Pâturage: La hauteur de l’herbe est décisive

Les cultures herbagères, et surtout l’élevage au pâturage, vont devenir de plus en plus importantes. Motif: Un des objectifs de la PA 2014-2017 est d’encourager par des paiements directs la production laitière à base d’herbe comme étant une forme de production particulièrement respectueuse de l’environnement et des animaux – ainsi que particulièrement économe en ressources. La gestion des pâturages pose de très hautes exigences si on veut garantir à la fois la santé et la productivité des vaches laitières. Et cela d’autant plus que l’ordonnance SRPA, obligatoire pour les fermes bio, prévoit pour le semestre d’été au minimum 26 jours de pâturage par mois.

Vu que la croissance de l’herbe et donc les besoins en surfaces de pâtures varient au cours de la période de pâturage, il faut sans cesse modifier la charge en bétail par unité de surface pour la faire correspondre à l’offre de fourrage. Il est alors important de maîtriser la hauteur de l’herbe pour pouvoir obtenir un bon rendement laitier avec les fourrages des pâturages.

Pâture continue sur gazon court: La hauteur de l’herbe ne doit pas dépasser huit centimètres lors de l’arrivée au pâturage et quatre centimètres quand le troupeau quitte la parcelle.

Pâture rationnée ou tournante: On peut travailler avec des herbages un peu plus hauts, ce qui a pour avantage d’atténuer le problème du manque de structure (acidose de la panse).

Il est possible d’économiser beaucoup de temps et de travail en installant des abreuvoirs fixes dans les pâturages. Il faut tenir compte du fait que les vaches boivent en aspirant et couvrent leurs besoins en liquide de préférence à partir d’une surface d’eau suffisamment grande. Pour éviter que les vaches souillent l’eau avec leurs déjections et que l’endroit se transforme en bourbier, il est recommandé de placer les abreuvoirs sur des places bétonnées comportant un socle.

Auteur: Tobias Studer

 

Dernière actualisation de cette page: 26.03.2018

Publicité