Des désinfectants contre la loque américaine et la loque européenne  Les intercultures et le développement des colonies d'abeilles 

Les antibiotiques contre le feu bactérien forcent les apiculteurs à agir

L’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) a autorisé pour la première fois au printemps 2008 l’utilisation d’un antibiotique – la streptomycine – pour lutter contre le feu bactérien, mais il l’a limitée géographiquement aux zones touchées et, temporellement, c.-à-d. pendant la principale période d’infection. La Suisse romande ne compte aucune zone où la streptomycine est autorisée. Le recours à la streptomycine fait courir le risque de résidus dans le miel. Ci-dessous les informations principales tirées de l'avertissement adressé aux apiculteurs Bourgeon par Bio Suisse.

Les apiculteurs sont tenus d’agir préventivement et de s’informer régulièrement de la situation actuelle:

  • les informations sur les communes dans lesquelles l’utilisation de streptomycine a été en principe autorisée se trouve sur www.feubacterien.ch;
  • les informations sur les traitements effectifs à la streptomycine se trouvent aussi sur www.feubacterien.ch, auprès des communes concernées ou directement auprès des arboriculteurs.

Comment agir si l’utilisation de la streptomycine est autorisée dans la région:

  • obtenir des arboriculteurs qu’ils n’utilisent pas de streptomycine;
  • si les arboriculteurs veulent utiliser de la streptomycine, ils doivent vous informer des traitements prévus;
  • il faut vérifier s’il est possible de déplacer les ruches (les directives en cas de déplacement doivent être respectées!);
  • éventuellement passer une convention écrite qui précise que les ruches doivent être éloignées en cas de traitement et qu’un nouvel emplacement durable sera choisi.

À cause des risques de résidus, le miel produit dans un rayon de 3 km autour des lieux traités doit être analysé pour vérifier l’absence de résidus de streptomycine. Le prélèvement des échantillons et les analyses sont organisés par les cantons concernés, qui assument aussi les frais des analyses. Les apiculteurs reçoivent un dédommagement pour le miel contaminé.

Pour en savoir plus:

Utilisation de streptomycine - Information pour les apiculteurs (Mémo de Bio Suisse)
Document entier (49.7 KB)

Informations actuelles au sujet du feu bactérien en Suisse
www.feubacterien.ch

Informations sur les prélèvements d'échantillons : Il faut les demander au chimiste cantonal de votre canton, vous trouverez ses coordonnées en cliquant sur votre canton sur la carte de Suisse qui s'affiche sur le site
www.kantonschemiker.ch

Exigences pour l'apiculture bio
Exigences pour l'apiculture biologique (FiBL Téléchargements et boutique en ligne)

 

Dernière actualisation de cette page: 03.02.2010

Publicité