Soja bio: de la sélection variétale à la semence Soja bio alimentaire et fourrager: calculez vos frais de production ! 

Soja bio: régulation des adventices

Faux-semis

Si vous en avez la possibilité, effectuez un ou deux faux-semis afin de réduire la quantité de graines de mauvaises herbes présentes par m2. Il faut commencer 2 à 3 semaines avant le semis et répéter l’opération tous les 7 à 10 jours.

Etrillage à l’aveugle

Il est possible de le pratiquer deux à trois jours après le semis, à condition que le soja ne soit qu’au tout début de la germination ; les germes de soja devraient être encore à au moins 3 cm sous la terre. Durant l’étrillage à l’aveugle, il faut éviter de rouler sur les lignes de soja, car il y a un risque de mauvaise levée et de mauvaise croissance du soja. Il faut régler la herse-étrille de manière non agressive. Comme toujours, il faut descendre du tracteur et aller vérifier si tout se passe bien.

Sarclage

En complément à la herse-étrille ou à la houe rotative, utilisez une sarcleuse à pattes d’oies performante. Elle devrait avoir des tôles ou des disques de protection pour le premier passage. Il y a de plus en plus de sarcleuses équipées avec des doigts pour travailler sur la ligne, c’est réjouissant. Si vous avez des doigts, prenez impérativement le temps de les régler correctement.
Nos observations ont montré que l’enherbement tardif avec des amaranthes, des chénopodes ou des renouées, qui recouvrent parfois le soja avant la récolte, ne vient pas de plantes ayant germé tard, par exemple après le dernier sarclage. Ces adventices sont présentes dans le champ depuis le tout début et ont échappé aux premiers désherbages mécaniques. Voilà pourquoi il ne faut pas ménager le soja lors des premiers désherbages mécaniques avec la herse-étrille ou la sarcleuse à doigts. Il ne faut donc pas avoir peur d’arracher quelques plantes de soja, et donc de semer assez dense, afin d’obtenir au final environ 55 plantes par m2. Les doigts de la sarcleuse à doigts peuvent se croiser de quelques cm. L’intensité du désherbage est réglée avec la vitesse d’avancement.

Pour en savoir davantage

Désherbage mécanique du soja: utiliser quelle machine à quel moment? (949.2 KB) (949.2 KB) (949.2 KB) (Fiche technique, FiBL, 2015)

Laurent Godel, producteur à Domdidier FR, connaît bien la sarcleuse à doigts et peut vous donner les renseignements que vous désirez.
Laurent Godel: tél. 079 723 81 20, Courriel

Film : Régulation mécanique des adventices dans le soja (youtube ; seulement en allemand. Auteurs: Sojaförderring et Taifun GmbH, Allemagne)

Vers le haut

Alternatives possibles aux doigts Kress

La bineuse à torsion
Cette machine (voir photo) est bon marché, elle semble assez facile à régler pour travailler dans le soja. Toutefois, sur sol dur et croûté, elle n’est pas efficace. En Suisse, il y a pour le moment peu d’expériences avec cette machine dans le soja.

La herse-étrille rotative
Cette machine (voir photos) a une performance horaire élevée. Elle peut être utilisée même sur du soja du soja qui a déjà une certaine hauteur (par exemple 15 cm). 

Film sur la herse-étrille rotative de Einböck (en allemand; juin 2015, Courtételle JU)

Désherbage manuel

Tout de suite après la fermeture des rangs

Dès la fin des sarclages, les chénopodes, amarantes et renouées non détruites vont commencer à dépasser le soja. C’est le bon moment pour les arracher à la main. Si vous ne le faites pas, ces plantes formeront parfois de gigantesques buissons dépassant le soja, lui prenant toute l’eau et l’empêchant de mûrir de manière homogène. Si vous n’arrachez ces plantes que juste avant la récolte, vous arracherez inévitablement aussi des plantes de soja, c’est donc à éviter. Et si vous les laissez, il y a un risque de coloration des grains de soja avec les restes de ces plantes. Eliminez aussi: 

  • Les chardons et les rumex
  • Les plantes toxiques comme le datura, le plus vite possible
  • Les tournesols et les maïs, au plus tard juste avant la récolte
  • Les morelles noires

Peu avant la récolte: voir:

Mesures à prendre avant la récolte   (sur ce site internet)

 

 

 

 

Temps de travail nécessaire pour le désherbage manuel

Les enquêtes culturales menées par le FiBL en 2016 et d’autres sources d’information venant de la pratique laissent penser que le désherbage manuel ne devrait pas nécessiter plus de 10 à 25 heures par ha, si un désherbage mécanique performant (avec interventions sur la ligne) a été effectué, si les techniques de production sont maîtrisées, et si l’année n’est pas excessivement humide lors de la croissance du soja. Pour confirmer ces données, des essais pratiques ont été menés en 2017 et 2018 (voir les résultats dans le tableau qui suit).

 

Désherbage manuel après la fermeture des rangs de soja : nombre d’heures /ha
Bursins VD

Buetigen BE

Senarclens VD

2017, bonnes conditions2018, très humide du 10.05 au 20.06.20182018, très humide du 10.05 au 20.06.2018
Prairie temporaire en 2015Pas de prairie temporaire depuis très longtemps
ProcédéHeures/haProcédéHeures/haProcédéHeures/ha
OD140D
1D51D1701B177
2D42D1182B112
3D33D107
O, 1, 2, 3 = Nombre de passages
D = sarcleuse à doigts sur la ligne
B = sarcleuse-butteuse, dès le 15 juin*
*Aucun désherbage usuel n’a pu être effectué avant cette date, en raison de la météo très humide ; il a donc fallu butter sur la ligne pour recouvrir les adventices déjà bien développées, afin de sauver la culture

Les résultats de ces trois essais pratiques illustrent très bien et confirment les affirmations concernant le nombre d’heures de travail manuel. Ils confirment malheureusement aussi que si plusieurs conditions défavorables sont réunies, il peut atteindre 150 à 200 heures/ha. Enfin, ces résultats montrent aussi l’importance du premier passage de sarcleuse à doigts sur la ligne : si celui-ci est fait aussitôt que possible et dans de bonnes conditions, il permet une réduction massive du nombre d’heures de désherbage manuel et dans de bonnes conditions, un 2ème passage suffira pour assurer la propreté de la récolte.

 

Dernière actualisation de cette page: 06.11.2018

Vers le haut

Publicité