Suppression de la commercialisation restreinte de l’orge en reconversion

Sur la base de la première enquête auprès des centres collecteurs et de l’évaluation des représentants de la branche, le groupe spécialisé Grandes Cultures de Bio Suisse a décidé les points suivants et informé les centres collecteurs de céréales Bourgeon et importateurs de céréales fourragères biologiques:

(13.09.2018)

  • Suppression de la commercialisation restreinte de l’orge en reconversion.
  • Pour l’orge en reconversion, les prix de références biologiques sont valables.
  • Les centres collecteurs versent la retenue sur l’orge  aux producteurs.
  • La commercialisation de l’avoine et du triticale bio continue d’être  limitée.
  • Les besoins en triticale indigène doivent être annoncés. Il n’est pas permis de remplacer le triticale par du blé fourrager importé tant que ce produit de reconversion est restreint.
  • A la fin septembre 2018, une deuxième enquête sera effectuée et une décision sera prise sur la commercialisation de l’avoine et du triticale.
  • Dès que l'on peut supposer avec une grande probabilité que l'orge en reconversion sera entièrement commercialisée (selon informations en provenant du commerce), l'interdiction d'importer de l'orge sera levée.

Pour en savoir davantage

Le déroulement de «commercialisation de produits restreints» (231.5 KB)

Céréales fourragères bio (rubrique Marché)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité