Le nombre de fermes bio et la demande de produits bio sont en augmentation

(08.04.2015) 

Le nombre de producteurs Bourgeon continue d'augmenter en Suisse: en 2014, 5'979 producteurs- 95 de plus qu'en 2013- travaillaient selon le Cahier des charges de Bio Suisse. Le marché bio a aussi progressé. Le chiffre d'affaire des produits biologiques a atteint l'année passée 2,207 milliards de francs, ce qui correspond à une croissance 154 millions de francs (+ 7,5 %). Les produits bio atteignent une part de marché de 7,1 %.

Il y avait en 2014 en Suisse 6'387 producteurs bio enregistrés, dont 5'979 travaillaient selon le Cahier des charges de Bio Suisse- ce qui représente 95 producteurs de plus qu'en 2013. La surface agricole cultivée en bio a augmenté en conséquence, près de 3'000 hectares de plus que l'année d'avant. La surface bio dépasse pour la première fois 12% (12,3 %) de l'ensemble de la surface agricole utile. 164 nouveau producteurs se sont annoncés à Bio Suisse pour le 1er janvier 2015. L'évolution positive de ces dernières années se poursuit donc.

«Je me réjouis que le nombre de producteurs bio ait augmenté chaque année de 2 % depuis 20 l0», dit Urs Brändli, le président Bio de Suisse. «Et cela d'autant plus que la même période est caractérisée par une diminution du nombre total d'exploitations agricoles suisses de 2 %.

La forte demande réjouit aussi Daniel Bärtschi, le directeur de Bio Suisse. «En plus des presque 6'000 producteurs Bourgeon, la filière de valorisation comprend aussi 844 entreprises agroalimentaires et commerciales. Cela montre que la durabilité est de plus en plus importante et que toujours plus de sociétés saisissent les chances offertes par le secteur bio.»

De plus en plus de consommateurs achètent des produits bio

L'évolution positive de ces dernières années s'est aussi poursuivie sur le marché bio: Avec un chiffre d'affaires total de 2,207 milliards de francs et une croissance de 7,5 %, la part de marché des produits bio atteint 7,1 % contre 6,9 % l'année précédente. Le segment bio a progressé aussi bien dans la grande distribution que dans le commerce spécialisé. Tous les groupes de produits- sauf le fromage, le pain, la pâtisserie et les produits surgelés - ont progressé et ont gagné des parts de marché supplémentaires. Les produits frais restent le segment le plus important avec un chiffre d'affaires de l,084 milliards de francs (part de marché: 9,3 %) et une proportion de presque deux tiers dans le panier d'achat bio.

«Les denrées alimentaires biologiques et transformées avec ménagement correspondent à un besoin important», explique Jürg Schenkel, le responsable du marketing de Bio Suisse «Cela se voit aussi dans les comportements d'achat: aujourd'hui, 35,4 % des clients achètent du bio plusieurs fois par semaine contre 27,2 % il y a six ans.

Dossier de presse (exposés, données, rapport annuel, Photos etc.; site internet de Bio Suisse)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité