La Foire agricole romande fait la part belle aux techniques de production bio

(22.03.2016) 

Des machines modernes, des expériences d’agriculteurs audacieux et des recherches agronomiques pointues seront présentées à Grange-Verney les 7 et 8 mai prochain.

La première Foire agricole bio de Suisse est une occasion en or pour les services cantonaux d’agriculture ainsi que pour les organismes de vulgarisation et de recherche, comme ProConseil, Agroscope ou encore le FiBL, de présenter leur travail. Tout comme Bio Suisse, le FiBL est d’ailleurs en train de développer son antenne romande et d’y étoffer son offre. Pour Hélène Bougouin, du FiBL, la Foire agricole met en avant cette nouvelle dynamique qui fait de la Romandie un territoire prometteur pour les acteurs du bio. Pendant deux jours, entre le marché et les démonstrations, des conseillers bio fourniront des informations techniques et concernant le cahier des charges bio aux agriculteurs intéressés.

Des conférences scientifiques ou tout-public

De nombreuses conférences sont prévues, sur des thèmes aussi variés que les forêts comestibles, le compost, les critères des labels bio, les succès et limites de la viticulture biologique ou encore l’agroforesterie. Cette utilisation spécifique de l’arboriculture, si elle existe traditionnellement en Suisse (vergers hautes tiges, châtaigneraies, pâturages boisés), commence à se développer partout dans le monde comme une technique moderne, également pour les grandes cultures. Johanna Schoop, d’AGRIDEA, ainsi que le pionnier Nicolas Bovet, exposeront ses avantages pour le cycle de l’eau, la structure du sol et la biodiversité. Un projet spécial de trufficulture en agrofoersterie sera également présenté.

Machines et techniques pour le travail du sol

Les organisateurs ont également prévu des ateliers et des démonstrations techniques. Installés au « technopôle » – le quartier le plus ambitieux de la foire – les revendeurs de machines agricoles, les agronomes et les fabricants d’intrants homologués bio se relaieront autour d’une série de machines modernes. Semoirs de demis direct, charrue déchaumeuse, faucheuse radioguidée ou encore sarcleuse à caméra seront exposés, voire testés sur les bandes de vignes, légumes en pleine terre, engrain, épeautre et blé aménagées tout exprès. Afin de remettre le sol au centre de l’agriculture de demain, Bio Vaud a également prévu un impressionnant profil de sol réalisé par une caméra endoscopique, dont les explorations seront diffusées sur un écran géant et commentées par des professionnels.

Le cheval, pour la vigne et le maraîchage

D’autres machines devraient également attiser de la curiosité : celles destinées à la traction animale. Légères et peu chères, elles peuvent se révéler très utiles. Sylvie Bonvin, co-présidente de Bio Fribourg et fondatrice de l’Association Suisse Trait Français, souhaite démontrer que – parfois – le cheval peut concurrencer le moteur. « En France, certains grand vignobles utilisent exclusivement la traction équine ; le cheval est à la fois moins lourd et plus précis que le tracteur, il évite aussi de tasser le sol. La Suisse romande, avec ses nombreux domaines maraîchers et viticoles, pourrait constituer un excellent terrain d’expérimentation pour la traction animale » explique-t-elle. Avec ses confrères du potager de Gaïa, Viti Meca, ou Prommata, elle proposera des démonstrations de binage, hersage, sarclage ainsi que de débardage. Une des quatre conférences dédiées à la traction animale sera donnée par Jean-Louis Cannelle. L’éleveur franc-comtois présentera les multiples possibilités d’utilisation du cheval dans l’agriculture moderne.
Organisée par Bio Vaud, avec le soutien du Service de l’Agriculture du Canton de Vaud et de Bio Suisse, cette première édition de la Foire agricole s’adresse à tous les producteurs, bio ou non, aux futurs professionnels de la terre, ainsi qu’au grand-public. Eline Muller

Pour en savoir plus

Foire Agricole Romande 2016 (Agenda)

Foire Agricole Romande 2016 (site internet de Bio Vaud)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité