AgroBIOrama 2009 a fait le plein de visiteurs et de nouveautés

AgroBIOrama, le grand rendez-vous annuel de l’agriculture biologique romande, a fait le plein de visiteurs et de nouveautés du 26 au 29 mars 2009 au centre de congrès et d’exposition de Beaulieu à Lausanne. Succès réjouissant d’après Alain Coutaz, le président de Mednat, le salon des médecines naturelles qui se déroule conjointement à AgroBIOrama: «Contrairement à toutes les autres foires, nous enregistrons une forte hausse du nombre de visiteurs… signe des temps, probablement!»

(20.04.2009) 

AgroBIOrama, le grand rendez-vous annuel de l’agriculture biologique romande, a fait le plein de visiteurs et de nouveautés du 26 au 29 mars 2009 au centre de congrès et d’exposition de Beaulieu à Lausanne. Succès réjouissant d’après Alain Coutaz, le président de Mednat, le salon des médecines naturelles qui se déroule conjointement à AgroBIOrama: «Contrairement à toutes les autres foires, nous enregistrons une forte hausse du nombre de visiteurs… signe des temps, probablement!»

La formule «place de village conviviale couverte de tables à manger et entourée de stands de nourriture et de snacks bio» fait recette, selon Dominique Delay, producteur bio et ancien président de PROGANA: «Tout Mednat ou presque vient y manger, et on revient souvent nous dire combien nos produits bio sont délicieux.» La satisfaction générale des exposants à propos des ventes et des contacts est confirmée sur un autre registre par Maurice Clerc, animateur du stand d’information du FiBL: «Les visiteurs sont nombreux et intéressés. Leur première préoccupation est la crédibilité du bio dans un environnement pollué et confronté à la dérive des traitements conventionnels.» Des visiteurs qui ont même pu se «perdre» dans un labyrinthe didactique sur la vie du sol en forme de tunnel de ver de terre…

Les nouveautés à présenter ne manquent pas en bio, et la très grande diversité – comme du reste leur excellente qualité – des produits bio dégustés et achetés à AgroBIOrama témoigne de la dynamique du mouvement. Morceaux choisis dans cette réjouissante foison multicolore: un sirop de fleurs d’acacia somptueux de finesse («1001 Fleurs» a récemment obtenu le Bourgeon, www.bio-sirup.ch), un étonnant lait de jument venu de France (de goût assez sucré car naturellement pauvre en graisse, ce lait très digeste est très inhabituel chez nous, www.bio-service.ch), ou encore un incroyable ananas blanc du Ghana (savoureux comme pas deux, www.wadco.ch)… gageons avec Jean-Jacques Gachoud, le nouveau président de PROGANA, qu’AgroBIOrama continuera d’être un trait d’union ville-campagne et de démontrer à tout un chacun la fascinante diversité bio du monde d’ici et d’ailleurs: «Si je devais colorer le passage de témoin à la barre de PROGANA? Au début je voyais tout en bleu clair, puis tout a été noir, et maintenant le bleu foncé tire de nouveau vers le bleu clair… quant à AgroBIOrama, on a pris rendez-vous pour l’année prochaine!»

Auteur : Manuel Perret

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité