Le 6000ème producteur Bourgeon vient de Mex VD

Le nombre de producteurs Bourgeon atteint en Suisse un nouveau record. Claude Peguiron de Mex VD est en effet le 6000ème agriculteur à cultiver son domaine selon le Cahier des charges de Bio Suisse. En Suisse, la proportion de fermes biologiques est actuellement de 12,5 pourcent et continue d'augmenter. En Romandie, le plus gros potentiel se trouve selon Bio Suisse dans les domaines spécialisés dans les grandes cultures.

Film: Claude Peguiron et sa famille se lancent au bio.

Bio Suisse a de quoi se réjouir: la fédération des paysans Bourgeon suisses souhaite la bienvenue à son 6000ème producteur en la personne de Claude Peguiron. Cet agriculteur de Mex VD cultive son domaine depuis cette année selon le Cahier des charges de Bio Suisse. La reconversion à l'agriculture biologique concerne tout le domaine et dure deux ans. Claude Peguiron: "J'ai d'abord testé la reconversion sur une seule parcelle de blé, et j'ai vu que je pouvais maîtriser la mauvaise herbe sans chimie." Il est maintenant heureux d'avoir choisi l'agriculture biologique et de pouvoir ainsi améliorer la situation pour lui et les générations futures, par exemple sur le plan de la fertilité des sols et de la propreté des eaux. Avec sa femme Laurence et leurs trois enfants, Claude Peguiron cultive à Mex 37 hectares dont 26 de grandes cultures - blé, tournesol, colza, maïs grain, mélange d'orge et de pois. Il élève aussi 50 têtes de bétail.

Urs Brändli, le président de Bio Suisse, dit : "Je me réjouis que l'agriculture biologique continue de progresser aussi en Suisse romande. Il y a ici de nombreuses exploitations qui pourraient se lancer dans la production biologique de céréales, de protéagineux et d'oléagineux. Les techniques agricoles sont au point et le marché est demandeur." Bio Suisse a d'ailleurs ouvert un bureau à Lausanne pour encourager le développement de l'agriculture biologique en Romandie et y trouver à long terme de nouveaux producteurs et transformateurs bio. À la Maison du Paysan, Pascal Olivier dirige l'Antenne Romande depuis le mois de mai de cette année. Une de ses tâches principales sera de convaincre des producteurs spécialisés dans les grandes cultures qu'il vaut la peine de se reconvertir au bio. "Pour ces prochaines années, nous visons pour la Romandie une croissance supérieure à la moyenne nationale qui est de deux pourcent", affirme-t-il avec confiance.

Selon les derniers chiffres, la croissance du marché bio est actuellement légèrement inférieure en Suisse romande qu'en Suisse allemande. Avec les 39 exploitations qui se sont reconverties au bio l'année passée, il y avait fin 2014 849 producteurs Bourgeon en Romandie, ce qui représente 14 pourcent de l'ensemble des fermes Bourgeon suisses.

Sur le front de vente, les produits biologiques ont atteint l'année passée en Suisse romande une part de marché de 6,5 pourcent et un chiffre d'affaires de 367 millions de francs contre 7,1 pourcent et 2,207 milliards de francs au niveau national.

Communiqué de presse et photos (site internet de Bio Suisse)

 

Dernière actualisation de cette page: 23.07.2015

Publicité