L’IG Bio a cinq ans et une vision : la Suisse, pays bio en 2030

L’IG Bio s’investit en Suisse depuis cinq ans pour la généralisation des denrées alimentaires bio et le développement des affaires des entreprises agroalimentaires biologiques. À l’occasion de l’anniversaire des cinq ans de sa création, l’IG Bio s’est entretenue avec ses invités sur le thème de la vision : la Suisse, pays bio en 2030.

(14.09.2020) 

Lorsque les 15 membres fondateurs s’étaient réunis en mars 2015 pour créer l’IG BIO, la communauté d’intérêts pour le bio en Suisse (Interessengemeinschaft Bio Schweiz), on pouvait déjà prévoir que l’idée de représenter les entreprises bio serait très bien perçue. Le nombre d’entreprises affiliées a d’ailleurs plus que triplé au cours de la première année. Aujourd’hui, l’IG Bio regroupe 62 entreprises actives dans tous les secteurs des denrées alimentaires bio : commerce de gros, logistique, transformation, commerce de détail. Elle s’est depuis lors établie comme organisation mutualisée et représentante compétente du secteur bio, et elle est reconnue comme telle par les offices fédéraux, les autorités d’exécution et d’autres organisations bio.

Se tourner vers l’avenir

Pour fêter dignement ces développements positifs, l’IG Bio a organisé un événement festif au Kursaal de Berne. Niklaus Iten, de bio familia AG et président de l’IG Bio, a accueilli l’ancien directeur de longue date du FiBL Urs Niggli pour donner une conférence sur le thème de la vision «La Suisse pays bio 2030? ». Les deux orateurs ont ensuite tenu une discussion modérée par Karola Krell Zbinden, la directrice de l’IG Bio, avec Adrian Aebi, vice-directeur de l’Office fédéral de l'agriculture (OFAG), Urs Brändli, président de Bio Suisse, et Marc Muntwyler, responsable du Category Management Achats Produits frais de la Coop.

Augmenter la proportion de bio

Tous les participants étaient d’accord sur le fait que la proportion de bio, qui est actuellement de dix pourcents, peut encore augmenter. Cela est d’ailleurs urgemment nécessaire pour assurer une alimentation durable et saine de la population suisse, mais cela ne sera réalisable que si les autorités, les producteurs, les transformateurs et le commerce s’attellent d’urgence et ensemble à la réalisation de ce but. L’IG Bio va donc continuer d’œuvrer dans ce sens.

Communiqué médias de l’IG Bio du 3 septembre 2020 (traduit par Manuel Perret, Bioactualites.ch)


Pour en savoir plus
Communauté d’intérêts pour le bio en Suisse (site web de l'IG Bio)
Interview avec Niklaus Iten, bio-familia AG (Blog de Bio Suisse)

 

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité