Stratégie contre la tavelure 

Actualités sur la protection contre la tavelure

Bulletin du 02.06.2020

Des précipitations sont annoncées à partir de demain et pour la fin de la semaine en Suisse romande. D'après le modèle, les stocks d'ascospores sont au plus bas, mais un risque d'infection moyen à faible reste présent. Il est donc conseillé de couvrir cet épisode pluvieux, surtout les parcelles sensibles et à historique tavelure, en préventif avec le mélange Myco-sin 8 kg + soufre à 4-6 kg ou en curatif avec le mélange bicarbonate (Armicarb 4,8 kg/ha ou Vitisan 5kg/ha) + soufre 4 kg/ha ou Curatio à maximun 19 L/ha.
FLE

Bulletin du 22.05.2020

Les pluies de demain vont encore engendrer un risque moyen d'infection dans toutes les régions de Suisse romande. Continuer d'agir en conséquence avant que le stock d'ascospores ne soient totalement épuisés : en préventif Myco-sin 8 kg + soufre à 4-6 kg ou en stop, peu après l'infection, Curatio à maximun 19 L/ha ou le mélange bicarbonate (Armicarb 4,8 kg/ha ou Vitisan 5kg/ha) + soufre 4 kg/ha.
FLE

Bulletin du 12.05.2020

Les épisodes pluvieux vont s'enchaîner cette semaine. Privilégier une protection préventive avec Myco-sin à 8 kg et soufre à 4-6 kg lorsqu'elle peut être intercalée entre les pluies. Autrement intervenir rapidement après l'infection en stop avec le Curatio à maximun 19 L/ha ou le mélange bicarbonate (Armicarb 4,8 kg/ha ou Vitisan 5kg/ha) + soufre 4 kg/ha. Bonne nouvelle, le stock d'ascospores diminue drastiquement !
FLE

Bulletin du 05.05.2020

Rapidemment, à la suite de l'infection générée par les pluies d'aujourd'hui, intervenir en Stop avec Curatio ou le mélange bicarbonate de potassium + soufre, si une protection préventive n'a pu être placée en amont. De nouvelles précipitations sont annoncées pour la fin de cette semaine et pourront entraîner des risques d'infection importants. S'ils se confirment une protection préventive est conseillée avec Myco-sin à 8 kg et soufre à 6-8 kg.
FLE

Bulletin du 28.04.2020

Le retour des précipitations a généré des risques d'infection tavelure très élevés. Toute la semaine et le week-end prochain s'annoncent humides. Ne pas hésiter à intervenir en Stop avec Curatio 18L/ha maximum sur feuillage humide dans les 300 dégrés heures après infection. Une accalmie est également prévue pour demain et pourrait offrir une fenêtre pour placer un traitement préventif avec Myco-sin à 8 kg et soufre à 6-8 kg.
FLE

Bulletin du 24.04.2020

Plusieurs épisodes pluvieux sont prévus ce week-end et en début de semaine prochaine sur la plupart des régions de Suisse romande. En raison des quantités d'ascospores matures et des températures favorables, des risques d'infection sont annocés et pourront s'avérer très importants. Contrôler les prévisions du modèle et des annonces de pluies, les plus proches de vos parcelles. Une protection préventive est fortement conseillé avec Myco-sin à 8 kg et du soufre à 6-8 kg. Ce mélange apporte une protection également contre l'oïdium et partiellement contre le feu bactérien. Si besoin, une intervention stop avec du Curatio à 18 L/ha max. (dosage post-floral ; durant la fleur 25 L/ha max.) est possible sur feuillage humide à la suite de l'infection.
FLE

Bulletin du 12.04.2020

Les températures élevées sont propices à la maturité des ascospores. Heureusement de longues périodes humides ne sont pas annoncées prochainement. Néanmoins des risques d'infection ne sont pas à exclure dans les parcelles humides, en particulier pour les variétés sensibles et les parcelles qui subi une forte infestation l'année précédente. En effet es conidies hivernantes sont capables de provoquer des infections même si la période d'humidité des feuilles est plus courte.
Des éjections devraient se produire dès les prochaines précipitations. Il est donc recommandé de protéger les arbres avant la prochaine pluie ou d'intervenir rapidement en stop après les pluies. Pour les parcelles qui n'ont pas encore atteint la floraison, un traitement préventif au cuivre peut encore être effectué (300 g de cuivre métal/ha). Si les arbres sont déjà en fleurs, il est recommandé d'utiliser Myco-Sin 8kg + soufre 4-8 kg). Cela minimise le danger de roussissement et a également un effet contre l'oïdium. Comme le soufre agit par évaporation en fonction de la température, il est conseillé, à des températures plus basses, d'augmenter légèrement la quantité de soufre utilisée et ,à contrario à diminuer sa dose, si les températures sont élevées.
En traitement stop, intervenir sur feuillage humide avec la bouillie sulfo-calcique (Curatio 25 kg/ha max.) jusqu'à et durant la floraison, puis après fleur, 18 L/ha max. Sur fleur, on peut également s'attendre à un faible effet d'éclaircissement du Curatio.
FLE

Bulletin du 27.03.2020

Peu ou pas de précipitations sont attendues entre dimanche soir et lundi matin. En rasion des faibles températures et des courtes durée d'humectation, elles ne déclencheront généralement pas d'infection. Néanmoins, les pronosctics sont changeants et il est opportun de contrôler régulièrement les stations qui se trouvent proches de vos parcelles. En cas de risque avéré, une application préventive à l'aide de cuivre à environ 400 g/ha de cuivre métal est possible. Autrement, une intervention stop peut être réalisée dans une période de 300 degrés-heures après infection, avec Curatio 25 l/ha maximum sur feuillage humide ou le mélange Armicarb 4,8 kg/ha + soufre 4 kg ou Vitisan 5 kg/ha + soufre 4 kg/ha.
FLE

Bulletin du 19.03.2020

De possibles précipitations pourraient entraîner des risques d'infections faibles à modérés sur certaines parties de la Suisse romande, notamment en région lémanique. De plus la végétation a bien évolué en raison de la météo clémente de ces denières jours et le stade sensible est généralement atteint. Heureusement ces conditions ont également été propices aux applications d'huile, que vous avez pour la plupart accompagnées de cuivre. Si tel n'était pas le cas, une application préventive au cuivre à environ 300 g/ha est conseillée, avant l'arrivée des précipitations. Autrement, une intervention "stop" avec de la bouillie sulfo-calcique pourrait contrôler la germination des spores dans un court délai après l'épisode infectieux (selon la courbe de RIMpro).
FLE

Bulletin du 03.03.2020

En raison des fortes températures de ces derniers temps, le stade pointe verte est atteint dans les zones les plus précoces ou chez les variétés les plus précoces. En parallèle, la maturité des ascospores évolue lentement. Même si en raison des températures actuelles, le risque d'infection ne peut apparaître qu'en cas de longues durées d'humectation, de petites expulsions d'ascospores ne sont, néanmoins, pas exclues dans les jours à venir. Nous suivons donc de près l'évolution du modèle.
Une attention particulière doit être portée sur les parcelles sensibles qui ont connu des attaques de tavelure l'année passée. En effet, après un hiver doux, les conidies d'été peuvent également déclancher de premières infections. Dans ces cas-ci et si le stade pointe verte est atteint, un traitement préventif à base de cuivre, avant un épisode humide prolongé, peut être appliqué.
Andi Häseli

Vers le haut

Publicité