Fraises: Lutte contre le botrytis Ravageurs et maladies du myrtillier 

Cultures de myrtilles sans tourbe

La culture des myrtilles intéresse de plus en plus de producteurs bio. Contrairement à ce qui se passe aux USA et en Allemagne, cette culture n’a jusqu’ici que peu de problèmes de ravageurs en Suisse. Les myrtilliers ont cependant besoin d’un sol léger, très riche en matière organique et dont le pH est inférieur à 5. Ce type de sol étant rare en Suisse, la production conventionnelle utilise le pus souvent de la tourbe pour transformer les sols, ce qui n’est pas autorisé en agriculture biologique.

En agriculture biologique, c’est la sciure d’épicéa qui s’est avérée être la meilleure alternative à la tourbe. Pendant la phase de démarrage, recouvrir la «plate-bande de sciure» avec de l’écorce d’épicéa influence favorablement la croissance des plantes. Pendant la phase de croissance, il est important que les myrtilliers ne souffrent jamais du manque d’eau. Il est donc nécessaire de prévoir un arrosage dans certaines régions. Le FiBL a développé une alternative moins coûteuse au système des lignes sur substrat, le «système LiButtes» (acronyme de «système des lignes sur substrat» et de «culture sur buttes»), qui permet aussi de supprimer les feuilles plastiques. Et la régulation du pH avec du soufre élémentaire influence favorablement la croissance des plantes et le rendement.

Après la sixième année d’essai, les variantes Substrat et LiButtes ont fourni des rendements qui étaient équivalents entre eux et nettement supérieurs à ceux de la variante Buttes. Le système LiButtes s’avère donc être avantageux, écologique et sûr du point de vue du rendement. Ce système nécessite un apport de sciure fraîche tous les deux ou trois ans.

Pour en savoir plus:
Fiche technique «La culture biologique des petits fruits» (Boutique du FIBL)
Adresses des fournisseurs de plants bio pour l'arboriculture et les petits fruits (rubrique Adresses)

 

Dernière actualisation de cette page: 28.10.2007

Publicité