Du fourrage grossier pour les porcs bio 

Éviter les ulcères de l’estomac des cochons

Les ulcères de l’estomac sont un problème largement répandu et sous-estimé dans la production porcine. Selon les études et les systèmes de garde, entre cinq et trente pourcents des porcs d’engraissement souffrent d’ulcère de l’estomac. Si on compte les étapes préliminaires, cela en fait encore nettement plus.

Les ulcères de l’estomac peuvent avoir plusieurs causes. Celles qui sont de loin les plus importantes sont le degré de mouture de l’aliment ainsi que la teneur en structure de l’alimentation en général. Plus la mouture est fine plus le contenu de l’estomac est fin et plus la muqueuse stomacale est fortement attaquée. Les particules très fines (diamètre inférieur à 0,4 mm) ne devraient donc pas représenter plus de 30 pourcents de l’aliment. Le moulin fourrager peut si nécessaire faire analyser cette proportion. On peut en plus rajouter de la structure dans l’alimentation avec des fourrages grossiers comme du foin, de l’herbe ou de l’herbe ensilée. Des études de l’EPFZ avec Agroscope et le FiBL ont montré que l’ensilage d'herbe peut faire nettement diminuer l’apparition d'ulcère de l’estomac.

Il est par ailleurs très difficile d’identifier les ulcères de l’estomac. La plupart du temps les cochons ne montrent pas de symptômes. Ils se comportent de manière un peu moins calme et se tiennent davantage debout, mais ce ne sont pas des signes fiables. Ce n’est que lorsque le problème devient aigu, qu’il peut y avoir des hémorragies internes, qui se traduisent par des fèces noires, ou même des cas inexpliqués de mortalité. Les ulcères de l’estomac pourraient être diagnostiqués avec sûreté à l’abattoir, mais cet examen n’est pas effectué en général, actuellement.

Il vaut donc mieux miser sur la prévention à l’aide de particules grossières dans l’aliment concentré ainsi que des fourrages grossiers afin de pas laisser la possibilité aux malformations de l’estomac et aux ulcères de l’estomac de se développer. Mirjam Holinger

Slideshow sur l’alimentation des porcs : effet positif de l’herbe ensilée

Un manque de structure dans les aliments augmente le risque d'ulcères gastriques, qui est un problème de santé fréquent chez les porcs. Il a été démontré que fournir aux porcs de l'ensilage d'herbe améliore clairement la santé gastrique, même si de la paille est disponible. Donner aux porcs à l'engraissement un accès à des fourrages tels que l'herbe ensilée est un moyen bon marché et efficace d'améliorer la santé des porcs. Les fourrages grossiers contribuent également à satisfaire le besoin d'exploration et de fouille des porcs.


Informations supplémentaires
L’engraissement des porcs dans les fermes bio (même rubrique) 

 

Dernière actualisation de cette page: 21.04.2020

Vers le haut

Publicité