Choisir la bonne variété de maïs Ensiler correctement le maïs 

Maïs bio: Les résultats des essais variétaux 2019

Huit variétés de maïs ont été cultivées en 2019 dans des essais en bandes mis en place sur quatre domaines bio de Suisse allemande. Dans les variétés testées nous retrouvons, une partie qui est déjà dans la liste de Swissgranum ou en essais officiels en Suisse, ainsi que les variétés-populations Evolino (OPM12) de GZPK (CH) et Almito (Dottenfelderhof, D) et les hybrides Farmezzo (Farmsaat, D) et Suvitan (DSP, CH).

Le maïs est soumis à un intense travail de sélection, mais l’assortiment variétal de l’agriculture biologique ne diffère pas beaucoup de celui de la production conventionnelle. Les hybrides à hauts rendements sont sélectionnés exprès pour les grandes cultures intensives et représentent la norme actuelle. DSP a sélectionné des hybrides plus simples qui sont censés bien convenir en bio. La Sélection céréalière Peter Kunz (GZPK) va encore plus loin. Elle a en effet depuis 2011 à son assortiment la variété Evolino (auparavant «OPM 12»), une «Composite Cross Population (CCP)» (population de type composite cross) qui devrait permettre sans problèmes la remultiplication par les agriculteurs en vue de l’adapter aux conditions spécifiques de leur ferme. Cette CCP, Evolino, est actuellement la seule variété qui remplit complètement toutes les exigences de la sélection bio qui figurent dans le Cahier des charges de Bio Suisse, Partie II, chapitre 2.2, et qui peut donc figurer dans la catégorie 1 (100 % bio depuis la sélection jusqu’à la culture en passant par l’étude variétale et la multiplication). Ni les variétés de DSP ni celles de GZPK ne sont acceptées dans la liste des variétés recommandées de Swissgranum. Des essais pratiques en bandes (sans répétitions) sont menés pendant quatre ans dans les conditions de la pratique sur des domaines bio de Suisse allemande. Des essais en bandes avec huit variétés chacun ont été mis en place en 2019, un dans chacun des cantons d’Argovie, de Zurich, de Lucerne et de Berne.

Les résultats

Les rendements, en moyenne 171 dtMS/ha, n’étaient pas aussi élevés que l’année précédente (188 dtMS/ha) ; le mois de mai très humide et froid ainsi que l’été caniculaire avec peu de précipitations y ont certainement été pour quelque chose. Les teneurs en MS varient énormément d’un endroit à l’autre. Dans le canton d’Argovie, la densité des peuplements était particulièrement basse, en moyenne cinq plantes par mètre carré, à cause de la forte pression des mauvaises herbes.

Ce sont les hybrides Karibous, Talisman, Gottardo et Farmezzo qui ont produit les plus hauts rendements en énergie (NEL) à l’hectare; ces résultats ne proviennent cependant que de deux emplacements.

La population composite cross Evolino a produit pour la troisième année consécutive des rendements de MS qui se situent dans la moyenne. Almito ne peut par contre pas vraiment être recommandée car elle fournit de faibles rendements, ne possède pas une grande force de concurrence et forme des peuplements très hétérogènes. De telles variétés peuvent cependant s’avérer intéressantes pour la production de maïs d’ensilage. Contrairement aux variétés pures, les populations de type composite cross sont génétiquement très diversifiées (hétérogènes).

On trouvera de plus amples détails dans les rapports des essais de 2019 , 2018 et 2017:
Résultats des essais en bandes de variétés de maïs cultivées en bio, 2019 (392.1 KB) (en allemand)
Résultats des essais en bandes de variétés de maïs cultivées en bio, 2018 (586.4 KB) (en allemand)
Résultats des essais en bandes de variétés de maïs cultivées en bio, 2017 (681.9 KB) (en allemand)

Pour en savoir plus
Sélection de type composite cross – Interview avec Carl Vollenweider (Dottenfelderhof) 
(en allemand)
Maïs bio (Rubrik)

 

Dernière actualisation de cette page: 03.04.2020

Publicité