Il fait chaud et humide? Ce n'est que du bonheur pour les vers pulmonaires!

Ce genre de météo favorise l'infection des bovins au pâturage par les vers pulmonaires. Il est vrai que les bovins peuvent développer une forme de résistance aux vers dans leur corps, mais cette résistance est limitée dans le temps.

(01.07.2018) 

A l'alpage, les animaux perdent souvent leur capacité de résistance aux vers, et les jeunes animaux ne la développent pas. Ils sont donc menacés de se faire infecter après la désalpe sur les pâturages automnaux. Voilà pourquoi les animaux jeunes et sensibles ne devraient pâturer en automne que sur des prairies qui ont été précédemment fauchées et dont le fourrage a été évacué. Si des animaux toussent durant l'été, une analyse coprologique s'impose pour déterminer s'ils sont infectés par des vers pulmonaires. Cette analyse coûte 22 francs au laboratoire du FiBL. Si la toux est spécialement forte, il faut faire tout de suite recours à un vétérinaire. Si ces animaux ne sont pas soignés, ils peuvent étouffer au bout de quelques jours.

Ce parasite peut atteindre une longueur de huit centimètres.A part la toux, les autres symptômes sont: des écoulements par le nez, une respiration bruyante et difficile, de la fièvre, une position debout avec un dos légèrement bombé. Pour cette raison, les animaux au pâturage doivent être contrôlés et observés tous les jours. Il faut prévoir assez de temps pour ce travail.

En 2014, en raison des conditions météo chaudes et humides, plusieurs entreprises agricoles ayant des animaux au pâturage ont eu des problèmes de vers pulmonaires. Leurs oeufs se trouvent sur les plantes fourragères, ils se développement dès que les températures dépassent 16 °C, et deviennent des larves capables d'infecter des bovins. Si ces larves sont absorbées par les bovins au pâturage, cela ne dure que deux à trois semaines avant que que les symptômes apparaissent. Les  ovins infestés restituent au pâturage les oeufs de ce vers par leur toux ou par leurs bouses. Différents stades de ce vers passent l'hiver dans l'animal ou au pâturage.
FST

Pour en savoir davantage
Maîtriser durablement les parasites des pâturages (rubrique élevages sur ce site internet)
Diminuer les parasitoses en gérant bien les rotations des pâturages (rubrique élevages)
Contrôler efficacement les parasites internes des bovins par la gestion de la pâture (fiche technique du FiBL

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité