Etablir une prairie naturelle par la méthode «fleur de foin»

Pour établir ou pour améliorer une prairie fleurie, il est bien sûr possible de semer des mélanges du commerce. Mais il est aussi possible d'épandre sur la parcelle de l'herbe mûre qui a été fauchée sur une prairie riche en espèces. Un film montre comment cela fonctionne.

(08.05.2018) 

Pour que la méthode "fleur de foin" fonctionne bien, il est important que les caractéristiques de la parcelle receveuse soient similaires à celles de la parcelle donneuse. La parcelle receveuse est travaillée à la herse-étrille ou fauchée très court, si sa végétation d'origine comprenait des espèces indicatrices. Dans le cas contraire, elle peut aussi être labourée. Si la parcelle receveuse était précédemment utilisée en tant que terre ouverte, il est très utile d'effectuer un travail complet du sol. La technique de transfert de l'herbe de la parcelle donneuse à la parcelle receveuse dépend essentiellement du parc de machines et de la distance entre les deux parcelles. Il faut faucher la vieille herbe tôt le matin afin que les semences restent collées à l'herbe grâce à la rosée. Puis l'herbe doit être rapidement transportée sur la parcelle receveuse et épandue de manière homogène. A la fin, il faut encore rouler la parcelle. Ainsi l'herbe plaque bien au sol et s'imprègne d'humidité.
Cette technique demande une bonne organisation et nécessite un certain travail, mais elle est moins coûteuse que le semis d'une prairie avec un mélange du commerce.

Film: Etablir une prairie naturelle par la méthode «fleur de foin» (Rubrique Cultures)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité