Archives 2018 

Archives 2019

Bioactualités 5|2019

Moins de médicaments avec les vaccins ciblés

Les poules pondeuses sont sensibles aux maladies. Toutefois, la volaille bio jouit en principe d’un très bon état de santé, et cela repose sur plusieurs raisons. C’est ce que montre le dernier Bioactualités dans son thème principal composé de plusieurs articles: comment faut-il installer les poulettes correctement, comment tenir en échec les acariens et les parasites gastro-intestinaux et comment les additifs alimentaires ainsi que les vaccins aident à prévenir les principales maladies.

Vu que le président de la Communauté d’intérêts Bio Weide-Beef n’a pas été réélu, cinq des membres du comité se sont retirés. Vous connaîtrez les tenants et les aboutissants de cette situation en lisant notre article de fond intitulé «Bœuf de pâturage bio: Turbulences».

Les cultures de lupin et de soja doivent être massivement augmentées: selon les directives de Bio Suisse, depuis cette année, seul du soja fourrager en provenance d’Europe peut encore être importé alors qu’à partir de 2022, les ruminants devront être affouragés avec du fourrage exclusivement suisse. Dans notre édition, vous pourrez lire quelles sont les fermes qui se prêtent à ces cultures de soja et de lupin.

Éditorial et table de matières (110.1 KB)

Lisez la suite dans le magazine ou dans l’édition numérique. Le magazine sera publié le 21 juin 2019.

Bioactualités 4|2019

Des nouveautés dans les champs bio du Schwand

Cette année, la Journée suisse des Grandes Cultures Bio se déroule le 13 juin sur la ferme de Sigis Biohof. Cette dernière est située sur le domaine du Schwand à Münsigen BE et c’est déjà la deuxième fois qu’elle accueille la manifestation. La Journée suisse des Grandes Cultures Bio met cette année l’accent sur le sol. Le dernier Bioactualités consacre son sujet principal à cette thématique, notamment en présentant le programme de la journée, la ferme et deux postes thématiques.

L’édition actuelle aborde également le sujet des magasins bio en Suisse. Dans notre pays, la grande distribution s’attribue la part du lion avec pas moins de 75 pourcents du chiffre d’affaires total réalisé avec les produits bio, le commerce bio spécialisé n’en réalisant que 10 %. Bien que le chiffre d’affaires des magasins bio ait également augmenté ces dernières années, l’avenir ne se présente pas sous les meilleurs auspices. Le Bioactualités présente la situation actuelle qui prévaut pour ces magasins spécialisés ainsi que le projet «Renaissance» du grossiste bio Bio Partner, qui soutient les magasins bio dans les processus de modernisation.

Vous trouverez également des articles consacrés aux couverts végétaux, aux conseils en homéopathie vétérinaire prodigués par l’association Kometian ainsi qu’une interview de Balz Strasser, le nouveau directeur de Bio Suisse.

Éditorial et table de matières (142.5 KB)

Lisez la suite dans le magazine ou dans l’édition numérique. Le magazine sera publié le 24 mai 2019.


Rapport annuel 2018 de Bio Suisse

Le rapport annuel 2018 de Bio Suisse est encarté dans le Bioactualités 4/2019. Vous pouvez également télécharger la version PDF:

Rapport annuel 2018 de Bio Suisse (2.4 MB)

Bioactualités 3|2019

Un pareur d’onglons raconte

Après les troubles de la fertilité et les maladies de la mamelle, les problèmes d’onglons sont la troisième cause la plus fréquente d’affections dans la santé des vaches suisses. Et il n’y a pas que les vaches haute productivité qui sont touchées: cette problématique concerne également l’agriculture biologique et les fermes de vaches mères. Le dernier Bioactualités consacre son thème principal à la santé des onglons et vous y trouverez une interview de Roman Zimmermann, ongleur professionnel et agriculteur.

L’article «Extraits de plantes: l’UE marche sur le tuyau» met en évidence toute la difficulté pour les produits phytosanitaires d’origine végétale d’obtenir une homologation dans l’UE – et donc en Suisse. Dans d’autres pays comme les Etats-Unis et le Canada, des procédures efficaces pour l’homologation des produits végétaux sont en place depuis de nombreuses années.

«Nous aimerions faire quelque chose contre la grande quantité d’importations et d’exportations dans le secteur de la viande, et donc transformer en Valais et commercialiser en Suisse la viande d’animaux valaisans», explique Marcelline Kuonen. Elle est gérante de la jeune entreprise Valais Prime Food qui fait preuve d’innovation en matière de commercialisation et qui est présentée dans l’article intitulé «Bien plus qu’une boucherie régionale».

Et nous vous réservons une nouveauté: dans le dernier Bioactualités, vous pourrez découvrir une page qui donne la parole aux conseillères et conseillers du FiBL en rapport avec des thèmes d’actualité.

Éditorial et table de matières (134.8 KB)

Bioactualités 3|2019 - version intégrale (3.3 MB)

Bioactualités 2|2019

Le lait de sa propre herbe

Plus des deux tiers de la surface agricole utile suisse sont utilisés à des fins fourragères. Dans la plupart des fermes, les vaches ont certes accès à la pâture, mais elles sont également affouragées à l’étable. Des experts estiment que les systèmes de pâture intégrale seraient réalisables pour un tiers des troupeaux laitiers en Suisse. Le dernier Bioactualités consacre son thème principal à la pâture et montre notamment comment Christof et Monique Widmer-Mettraux pratiquent avec succès la pâture intégrale depuis plus de 15 ans sur leur ferme laitière à Sempach LU.

Les betteraves sucrières bio sont recherchées mais il n’est pas facile de les cultiver en agriculture biologique. L’article intitulé «Relever le défi de la betterave sucrière» fait la lumière sur les exigences et les défis liés à cette culture en bio. L’article «Le machinisme agricole en mode do-it-yourself» quant à lui tire le portrait de trois agriculteurs aux alentours de Genève qui sont passionnés par l’autoconstruction de machines agricoles.

L’article «Un coup d’œil dans la jungle du lait» présente une sélection de divers types de laits entiers issus de différents labels ainsi que deux laits végétaux. Notre sélection met notamment en exergue les traitements que ces laits subissent et les exigences envers la détention des animaux en fonction des labels.

Éditorial et table de matières (157.1 KB)

Bioactualités 2|2019 - version intégrale (5.1 MB)


Fiche technique «Diminuer l’utilisation des concentrés en production laitière»

Les exploitations laitières bio reçoivent la nouvelle fiche technique en complément de Bioactalités 2|2019. La fiche technique explique pourquoi il vaut la peine de revoir l’emploi des concentrés chez les vaches laitières. Elle fournit des références pour évaluer le potentiel d’économie sur sa propre exploitation et présente les différentes étapes du processus de diminution de concentrés. Le guide de 24 pages de FiBL et Bio Suisse peut être commandé auprès du FiBL ou peut être téléchargé gratuitemen:

Fiche technique «Diminuer l’utilisation des concentrés en production laitière» (Boutique du FiBL)

Bioactualités 1|2019

Plus de producteurs – et de quantités?

A l’automne 2016, à l’approche d’une nouvelle vague de reconversions à l’agriculture bio en Suisse, de nombreuses craintes avaient été exprimées quant à la pression que cela allait exercer sur les prix qui s’établissaient à un bon niveau. Depuis lors, le marché porcin a connu une évolution critique. Le thème central du dernier Bioactualités fait la lumière sur les marchés bio en Suisse et présente les secteurs qui disposent encore d’un potentiel.

Dans la protection des plantes, Claudia Daniel, chercheuse au FiBL, est convaincue de l’importance des mesures culturales spécifiques et d’un choix variétal adéquat. L’article intitulé «Encore trop peu utilisés: variétés, systèmes agronomiques, techniques» explique qu’il convient de travailler avec des systèmes culturaux intelligents plutôt que de recourir en premier lieu à des produits phytosanitaires bio. Ces derniers peuvent en effet également diminuer fortement la biodiversité chez les insectes.

L’article «Bien analyser et assainir correctement» montre de quelle manière un nouveau test contribue à assainir en quelques mois un troupeau de vaches touché par le staphylocoque doré. Dans la présente édition, vous trouverez en outre les portraits d’un vigneron qui a passé au Bourgeon et d’un boulanger Bourgeon qui a été primé plusieurs fois déjà pour ses excellents produits (Bourgeon = label de Bio Suisse, la fédération suisse des organisations d’agriculture biologique).

Éditorial et table de matières (142.2 KB)

Bioactualités 1|2019 - version intégrale (2.4 MB)


Liste des intrants 2019

La nouvelle liste des intrants est encartée dans le Bioactualités 1/2019. Vous pouvez également télécharger la version PDF:

Liste des intrants (Boutique du FiBL)

Vers le haut

Publicité