Les agents pathogènes ne sont qu’une des causes des mammites Le trempage des trayons 

Tarir correctement les vaches laitières

Le tarissement équivaut à stopper la lactation. Contrairement à une idée fort répandue, supprimer des traites n’est PAS une bonne méthode de tarissement. La manière de tarir est très importante pour la santé mammaire. Le premier et le dernier tiers de la période de tarissement sont des périodes à hauts risques de nouvelles infections.

Les conditions importantes pour la réussite du tarissement sont les suivantes:

  • une bonne fermeture des canaux des trayons (dépendant de la sélection etc.);
  • alimentation adaptée à la période du tarissement (pas de ration de production!);
  • interruption abrupte de la lactation;
  • examen soigneux des mamelles des vaches taries une fois par jour pendant les trois premières et dernières semaines de la période de tarissement;
  • en cas de problèmes de fermeture des canaux des trayons: trempage des trayons pendant les phases critiques du tarissement (cf. ci-dessus);
  • il faut accorder une attention particulière aux blessures de la mamelle (surtout juste avant le vêlage) et au gonflement de la mamelle (œdématisation). Les blessures des canaux des trayons augmentent la sensibilité aux infections.

Les vaches dont la mamelle est saine peuvent être taries en fin de lactation sans mesures particulières, mais il faut les examiner soigneusement une fois par jour, surtout pendant les trois premières et dernières semaines de la période de tarissement. Le tarissement devrait être fait au minimum 6 mais au mieux 8 semaines avant le terme prévu pour le vêlage. La lactation devrait être interrompue abruptement.

En cas de suspicion de présence de pathogènes fortement infectieux dans la mamelle, de blessures des trayons, de pertes de lait ou de nombre élevé de cellules, il faudrait faire une analyse bactériologique du lait pour pouvoir introduire le bon traitement. Dans les fermes bio, le tarissement avec des antibiotiques est subordonné à une analyse bactériologique du lait avant le tarissement.
Pour soutenir le processus de régénération et de renouvellement des tissus mammaires pendant le tarissement, on peut administrer des médicaments homéopathiques organocentrés comme Phytolacca ou Conium ou constitutionnels comme Calcium carbonicum ou Pulsatilla.

Pour en savoir plus:
Fiche technique «La santé des mamelles dans les fermes laitières» (Boutique du FiBL)
Mémo «Traire dans les règles de l’art» (Boutique du FiBL)
Fiche technique «Médecine vétérinaire dans les fermes bio» (Boutique du FiBL)
Classeur «Médecine complémentaire pour animaux de rente» (AGRIDEA Lausanne)

 

Dernière actualisation de cette page: 12.10.2018

Publicité