Culture du soja bio en 2017: informations concernant le marché

La surface cultivée de soja alimentaire bio devra être diminuée en 2017. En effet, les possibilités d'écoulement de ce soja via la Coop sont plus restreintes qu'envisagées précédemment. Les producteurs concernés ont été informés par Progana/Rytz. Les critères sur la base desquels les quantités contractuelles à produire en 2017 sont déterminées leur ont été communiqués.

(14.02.2017) 

Il est important de savoir que le prix au producteur du soja alimentaire bio est inchangé, à savoir Fr. 223.50. De nombreuses démarches ont actuellement lieu en collaboration avec les acteurs du marché, pour continuer de développer la demande en soja alimentaire bio au cours des années à suivre.

Cultiver du soja fourrager bio, c'est aussi possible
En complément au soja alimentaire, il sera possible en 2017 de cultiver du soja fourrager bio. Le prix se situera aux alentours de Fr. 115.- /dt. Il dépendra de l'évolution de la contribution d'encouragement de Bio Suisse (Fr. 15.- / dt en 2016) et des prix du marché pour le tourteau de soja bio européen en automne 2017. Comme pour le soja alimentaire, le soja fourrager bénéficie également de la "Contribution à des cultures particulières" de Fr. 1000.- / ha de la Confédération. Mais la marge brute du soja fourrager est plus faible que celle du soja alimentaire bio; la différence se monte à environ Fr. 1500.- / ha.

Intéressant pour la rotation de cultures
Le soja fourrager peut par contre aider à enrichir la rotation culturale en légumineuses. Sur des entreprises sans ou avec peu de bétail, les cultures qui ne demandent pas d'azote sont très recherchées. Le soja fourrager produit sur des fermes en reconversion pourra également être pris en charge. Ainsi, il est possible à des fermes en reconversion de se familiariser avec la technique de production du soja en conditions bio.

Variétés de soja alimentaire
Pour 2017, le plus simple est de recourir à la variété alimentaire Proteix, à bon potentiel de rendement, pour produire du soja fourrager. Mais cette variété convient seulement aux régions les plus favorables, en-dessous de 500 m d'altitude environ. Pour les régions un peu plus en altitude, il est aussi possible de prendre Aveline, mais son potentiel de rendement est plus faible. Si un agriculteur bio cultive une de ces deux variétés pour produire du soja fourrager en complément au soja alimentaire, la livraison se passera sans problème: une partie sera valorisée en soja alimentaire (conformément au contrat passé avec Progana / Rytz), et le passera dans le canal fourrager.

Variétés de soja fourrager
Par contre, si un agriculteur souhaiterait recourir à des variétés plus productives de soja fourrager qui se trouvent sur la liste de Swissgranum, il faut qu'il trouve de la semence bio et qu'il livre séparément le soja fourrager et le soja alimentaire, ce qui complique la logistique de la récolte et du transport. S'il ne produit que dû soja fourrager, cette difficulté ne le concerne bien sûr pas. Jusqu'à présent, il n'y a pas eu de production de semence de soja fourrager bio en Suisse. Cette semence doit donc être importée. Si des agriculteurs souhaitent recourir à des variétés de soja fourrager à haut niveau de rendement, ils peuvent s'adresser au moulin Rytz, qui importera les lots de semence nécessaires. les personnes intéressées par cette solution sont invitées à s'adresser au moulin Rytz le pus vite possible.

Moulin Rytz
Téléphone: 031 754 50 00
Site internet

Pour en savoir davantage
Légumineuses à graine (sur ce site internet)

MCL

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité