Deux nouvelles variétés d’abricots prometteuses pour la culture bio

Deux nouvelles variétés d’abricotier, avec des avantages agronomiques certains, ont été lancées ce week-end lors de la fête de l’abricot à Saxon.

(23.07.2018) 

Les variétés d’abricots Mia et Lisa, issues de la sélection Agroscope aux Fougères à Conthey, résultent toutes deux d’un croisement avec la fameuse variété Luizet. L’idée n’étant non pas de lui faire de l’ombre, mais de proposer des variétés complémentaires, mieux adaptées aux exigences du consommateur et plus disposées à être conduite en culture biologique.

En effet ces deux variétés sont moins sensibles que le traditionnel abricot Luizet. Lisa dispose d’une meilleure tolérance aux maladies notamment à la moniliose, le fruit est d’un calibre moyen, a une jolie bi-coloration orange et rouge, une bonne jutosité mais est moyennement aromatisé. Mia a un épiderme plus résistant aux tâches de pluie et à la manutention, tout en gardant des qualités gustatives qui se rapprochent de celles de son parent Luizet et l'arbre a une meilleure résistance au dépérissement.

C’est deux variétés résultent d’un travail de recherche et de sélection de plus de 10 ans. Tant les critères de conduite culturale comme la résistance aux maladies, que les qualités gustatives sont pris en compte. Un projet de développement de la culture biologique de l’abricotier est actuellement en cours, en partenariat entre Agroscope et le FiBL. La moniliose des fleurs et des rameaux est la principale maladie sur laquelle les travaux sont menés. Un des axes du projet est la sélection et la création variétales, en vue de trouver des variétés plus tolérantes à cette maladie et d’accélérer le processus. FLE

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité