La pompe à traiter doit-elle être obligatoirement «bio»? Essais pratiques avec des produits pas encore autorisés 

L’auto-construction d'outils de travail agricole en « Open Source »

L’agriculture bio est très dynamique en France. Les nouveautés qu’elle génère ne manquent pas, un certain nombre d’entre elles ont été vues au Salon Tech&Bio en septembre 2015 à Valence (voir l’encadré). Souvent, les nouveautés sont générées par de grands centres de recherche ou de grandes entreprises ; elles sont parfois insuffisamment adaptées aux conditions particulières des entreprises agricoles ou aux sites de production. Cela concerne par exemple les machines de travail du sol ou les bâtiments.

Un grand nombre d’agriculteurs sont innovateurs. Malheureusement, leurs inventions restent trop souvent confinées à leur ferme. Un collectif français veut changer cela, à savoir l’« Atelier paysan », qui rassemble des agricultrices et des agriculteurs ainsi que quelques autres acteurs. Il s’est fixé pour objectif de développer l’agriculture biologique et l’autonomie des paysans. Pour cela, cet Atelier accompagne les agriculteurs qui construisent et transforment des machines et des bâtiments. Les solutions adaptées à une entreprise agricole donnée sont documentées de manière professionnelle et publiées sous forme d’instructions sur internet.

L’« Atelier paysan » est donc une plate-forme servant à diffuser des idées, des plans de constructions et des discussions sur l’évolution future des technologies. Il y a déjà plus de 400 documents qui sont disponibles : des machines, outils et équipements pour le travail du sol, les semis, les récoltes, le stockage, la transformation des produits, etc. L’Atelier appuie également les producteurs qui veulent transformer leurs machines pour les atteler au tracteur grâce à un triangle d’attelage rapide qui facilite les manutentions et augmente la sécurité au travail.

L’« Atelier paysan » (site internet externe)

Un exemple: le rouleau faca

Il est possible de construire soi-même un rouleau faca adapté à des planches maraîchères. S’il est combiné avec une planteuse, il permet d’installer une culture directement dans l’engrais vert.

Rouleau faca (Site internet de «L’Atelier paysan»)

Les plans (PDF, Site internet de «L’Atelier paysan»)

Cours d’auto-construction

Chaque hiver, l’« Atelier paysan » offre environ 30 cours dans toute la France et recourt pour cela à des ateliers de construction mobiles. Chaque cours dure plusieurs jours. Certains cours ont lieu en Alsace à Wintzenheim ou en Rhône-Alpes. Durant ces cours, les agriculteurs apprennent les fondements de la construction métallique et de la sécurité au travail. A la fin du cours, chaque participant a une machine qu’il a construite de ses propres mains selon les normes en vigueur ; par exemple une buteuse, un porte-outils, …. Une machine d’auto-construction coûte (sans compter le travail) deux à trois fois moins chère que le même outil acheté dans le commerce. Depuis 2011, pas moins de 350 agriculteurs ont effectué une telle formation.

Cours (Site internet de «L’Atelier paysan»)

Guide de l’auto-construction pour le maraîchage biologique

En 2012, l’«L’Atelier paysan» a publié, en collaboration avec l’ITAB et l’ADAbio, un manuel de 245 pages. On y trouve les bases de la construction métallique et de la sécurité au travail, ainsi que des plans détaillés pour 16 machines (du vélo sarcleur jusqu’à la buteuse à planche et à différentes sarcleuses). MK

<section>

Guide (Site internet de «L’Atelier paysan»)

</section>

Vers le haut

 

Dernière actualisation de cette page: 14.10.2015

Publicité