L’engraissement de vaches de réforme: un potentiel sous-estimé 

Veaux bio dédaignés

Les deux tiers des 50'000 veaux qui naissent chaque année dans les fermes laitières biologiques partent dans l’engraissement, mais en grande majorité dans des exploitations conventionnelles. On cherche maintenant des voies pour commercialiser une plus grande proportion de ces bêtes dans le canal bio, par exemple comme Boeuf de Pâturage Bio. Il faut pour cela que davantage de fermes laitières soient prêtes à sevrer elles-mêmes les veaux. Cela permettrait même de diminuer les quantités d’antibiotiques utilisées.

Article paru dans le magazine bio actualités 6/2014 (142.4 KB)

 

Dernière actualisation de cette page: 11.08.2014

Publicité