Semer les carottes bio en fonction des ravageurs Des soucis en fleurs pour un souci en moins 

Semis tardifs et filets pour lutter contre le psylle de la carotte

Le psylle de la carotte peut provoquer des dégâts importants dans les champs de carottes situés près d’une forêt de conifères. L’insecte adulte hiverne sur les épicéas, les sapins ou les pins sylvestres et migrent de là entre fin mai et début juillet dans les champs de carottes où il pique les jeunes plantes de carottes. Les plantules réagissent aux piqûres de psylle par une crispation et/ou un enroulement des feuilles et, pour les plantules de moins de quatre feuilles, par un blocage irrémédiable de la croissance. Les plantes endommagées de cette manière ne s’en remettent pas et ne forment pas de racines commercialisables. Un ou trois psylles suffisent pour bloquer en quelques minutes la croissance d’une plante de carotte.

Dommages sur les semis faits entre mai et fin juin

Les expériences d’ACW (la station de recherches Agroscope Changins-Wädenswil) montrent que les piqures subies à partir du stade quatre à cinq feuilles ne menacent plus la qualité des racines. Ce sont donc les séries de carottes semées entre mai et fin juin qui sont menacées. Au mois d’août, la nouvelle génération de psylles retourne dans la forêt de conifères pour hiverner. Les études d’ACW et les expériences pratiques montrent qu’aucun produit de traitement autorisé en bio n’est suffisamment efficace pour éliminer les psylles dès leur arrivée et avant qu’ils piquent les plantes. La seule mesure efficace est donc le choix du moment du semis. Pour les carottes de garde, cela signifie semer au plus tôt à partir de la fin juin.

Installer des filets de protection à mailles fines

Dans les zones menacées, il est possible de protéger les semis effectués avant cela en installant des filets de protection des cultures avec des mailles d’au maximum 1 mm – ce qui est le cas pour les filets suivants par exemple : Filbio PP, Biocontrol Net 0.9, Rantai S48. L’expérience montre que les filets un peu plus larges avec des mailles légèrement plus grandes comme Rantai K ou Biocontrol Net 1.3 suffisent aussi.

Le filet contre le psylle de la carotte doit être installé juste après le désherbage à la flamme du champ de carotte nouvellement semé et il doit rester en place au moins jusqu’au stade cinq feuilles. Et plus longtemps en fonction du vol de la mouche de la carotte si elle survient aussi. Si on doit enlever les filets pour des travaux, il faut les remettre en place le plus vite possible.

Surveiller avec des panneaux englués

Les deux ravageurs peuvent être surveillés avec le même panneau englué. Le fait que semer tard à partir de la fin juin aide bien contre le psylle de la carotte est aussi attesté par les producteurs bio de différentes régions concernées. Il faut toutefois tenir compte du fait que les semis tardifs augmentent les risques de dégâts causés par la troisième génération de mouche de la carotte puisque la récolte doit en règle générale se faire assez tard (à partir de la mi-octobre) alors que les larves de cette génération se trouvent déjà dans la racine principale. Par contre, les carottes de ces séries se conservent souvent très bien.

Martin Koller et Martin Lichtenhahn

 

Dernière actualisation de cette page: 24.06.2013

Publicité