Cerises de table: aptitude des variétés à la production biologique sous protection 

Recommandations de plantation pour les vergers basse-tige bio

Depuis quelques années, l’arboriculture bio conçoit son assortiment variétal de manière conséquente en se basant sur le concept des types gustatifs pour choisir les variétés les mieux adaptées à la fois à la production bio – c.-à-d. tolérantes aux maladies – et aux besoins du marché. Cette stratégie est une réussite: avec 32 % de la surface plantée en variétés résistantes à la tavelure, la Suisse détient le leadership et le record mondial en la matière.

À quand une Gala Bio?

Le besoin de nouvelles variétés se fait surtout sentir dans le segment des variétés de pommes de longue conservation, résistantes à la tavelure et au feu bactérien. Les variétés les plus demandées font partie du type gustatif «neutre à sucré». Nous avons impérativement besoin d’une variété biocompatible pour remplacer Gala, mais aussi de variétés du type gustatif de Topaz (pommes rouges aromatiques et plutôt acidulées) et qui se conservent plus longtemps, sans oublier des variétés de longue conservation (plus longue qu’Ecolette) et de type nettement acidulé. On recherche enfin aussi une variété précoce d’été (de type Galmac) pour compléter et/ou remplacer Retina qui ne se conserve que très peu de temps.

Le FiBL cherche et teste depuis des années des variétés pour remplacer Gala. Le récent croisement d’Agroscope ACW Wädenswil, qui porte le n° FAW 10442, et qui appartient à VariCom, est assez proche du profil de Gala. Dans le cadre du programme de testage du FiBL, cette variété a été plantée en 2009 sur un hectare réparti entre trois producteurs bio. La très prometteuse Ariane, une variété liée à un club (type gustatif rouge et «aromatique, légèrement acidulé») qui pourrait permettre de prolonger la saison de Topaz, en est au même stade. La variété du team Ecolette (de type gustatif vert «nettement acidulé») a eu en 2009 beaucoup de succès dans les tests de vente, ce qui a permis de recommander de la planter en grand: sur la base des besoins du marché, le team variétal recommande de développer sa production (contact: Vogt, Remigen). Après consultation de l’acheteur (Tobi AG, Bischofszell), les surfaces des sélections suisses testées avec succès par le FiBL que sont A75 pour remplacer Retina (très courte durée de conservation) et A633 pour remplacer Rubinola (arbres délicats, faibles rendements) peuvent être augmentées.

Pas de nouvelles variétés résistantes au feu bactérien

La résistance au feu bactérien revêt une grande importance lors des examens variétaux, mais il n’y a pour l’instant que peu de variétés qui ont cette résistance et qui peuvent avoir du succès sur le marché. Étant donné que la résistance au feu bactérien des nouvelles variétés n’est pas encore suffisamment connue, il n’est actuellement pas possible de recommander aux producteurs bio de nouvelles variétés résistantes à la fois à la tavelure et au feu bactérien.

Être attentif aux recommandations variétales et à la situation de la demande sur le marché

Avant de commander de nouvelles variétés, nous recommandons vivement aux arboriculteurs bio qui livrent à la grande distribution de consulter les recommandations variétales de la commission technique de Bio Suisse, qui sont réactualisées chaque année, mais aussi les acheteurs et les conseillers bio du FiBL. Il faut aussi accorder une grande attention au choix des porte-greffes, car des essais du FiBL ont montré par exemple que le porte-greffe Supporter 2 est beaucoup plus tolérant à l’égard des mauvaises herbes que le très exigeant M9.

Pour en savoir plus:

Recommandations de plantation pour fruits à pépins bio (Boutique du FiBL)

Fiches variétales d’Agroscope (Site internet d’Agroscope)

Projet "Bio-Apfel mit Genuss - Qualitativ hochwertige, gesunde und im Anbau robuste Apfelsorten für den biologisch-dynamischen und biologischen Anbau" (Base de données des projets du FiBL)

 

Dernière actualisation de cette page: 27.05.2010

Publicité