Tout pour le beurre bio? - quand des montagnes se forment

(28.01.2013) 

Alors qu'il y avait cette année-là trop de beurre conventionnel sur le marché, la Suisse a encore manqué de beurre bio en 2011. Or il a suffi d'une année de plus pour en avoir trop, et 400 tonnes de beurre bio ont été déclassées à fin 2012 pour finir sur le marché conventionnel. Comment cela se peut-il?

Les surplus saisonniers du printemps et les mois d'été où on manque de lait sont depuis longtemps caractéristiques du marché du lait bio. Se basant sur le réjouissant développement du marché de ces dernières années, les laiteries suisses et les organisations de commercialisation du lait bio ont cherché plus de lait bio. La suite est logique: l'augmentation de la demande a fait monter les prix payés aux producteurs, ce qui a motivé les paysans bio à produire davantage et a réveillé l'intérêt pour la reconversion à l'agriculture biologique. Les surplus hivernaux ont donc augmenté pendant l'hiver et le printemps 2012 et ont été stockés sous forme de beurre bio.

Le comité de l'Interprofession de la filière suisse du lait (IP Lait) a décidé en décembre 2012 de déclasser 400 tonnes de beurre biologique suisse. Cette mesure avait été demandée par le Groupe de travail Lait Bio de l'Interprofession du Lait, qui est constitué de représentants des producteurs de lait bio, des transformateurs de lait bio et du commerce de détail. Cette mesure est financée par les retenues perçues sur le lait bio commercialisé par les producteurs.

L'IP Lait a aussi décidé de soutenir avec le même fonds l'exportation des prochaines 400 tonnes de beurre conventionnel. Cette décision a été prise pour que le beurre bio ne charge pas le bilan quantitatif annuel du beurre conventionnel. Vu qu'il n'y a actuellement pas de surplus de beurre conventionnel, le beurre bio déclassé pourra probablement être utilisé sur le marché suisse. Ce soutien des exportations ne prendrait donc effet que dans quelques mois.

Bio Suisse s'engage - en tenant compte des fluctuations saisonnières des quantités - pour les produits laitiers bio en prenant différentes mesures de marketing, notamment au niveau de la promotion des ventes. Au vu de la situation du marché, tous les producteurs désireux de se reconvertir au bio sont cependant tenus de clarifier soigneusement à l'avance les possibilités d'écoulement de leurs produits avec une organisation de producteurs. Pour que le beurre bio reste bio. (Source: Bio Suisse Info Nouvelles, Janvier 2013)

Pour en savoir plus

Lait et produits laitiers (rubrique Marché)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité