L'évolution du nombre d'animaux de boucherie bio-bourgeon est réjouissante

(24.03.2015) 

En 2014, le nombre de porcs Bourgeon abattus a pour la première fois dépassé les 30'000 bêtes. Cela correspond à une croissance quantitative de 15.5 %. Le marché est parvenu à absorber ces quantités supplémentaires, ce qui a permis de maintenir des prix stables à un niveau élevé. Bio Suisse recommande de conclure des contrats de prise en charge afin que le marché des porcs Bourgeon reste équilibré.

La croissance de la production de poulets bio est réjouissante, elle a atteint environ 9 % l’année passée. Dans la période de 2011 à 2014, le nombre d’abattages a globalement augmenté de 45 %.

Le développement positif du Bœuf de Pâturage Bio et du Natura-Beef Bio a permis d’obtenir une croissance d’environ 10 % au niveau du bétail de boucherie bio. Après une année 2013 avec plus de 7'000 têtes de vaches de boucherie commercialisées dans la filière bio, ce nombre a connu une légère baisse en 2014. Mais les vaches bio sont très recherchées et les prix se maintiennent à un bon niveau.

L’offre de veaux bio est toujours trop importante au printemps; la demande est même plus élevée en hiver qu'au printemps et en été. On a par contre constaté une régression importante du nombre d’agneaux Bourgeon abattus ces trois dernières années.

Les prix indicatifs sont publiés chaque vendredi matin à 9 heures pour la semaine suivante:

Viande bio: Prix de référence et quantités (Rubrique "Marché" sur ce site internet)

Pour en savoir davantage sur le marché de la viande bio

Viande bio (Rubrique "Marché" sur ce site internet)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité