Oléagineux bio Autres grandes cultures 

La betterave sucrière en bio

Le sucre biologique suisse est demandé par le marché – mais il n’y en a pas. Peu de producteurs bio font actuellement de la betterave sucrière, donc les surfaces et les quantités récoltées sont faibles. Les difficultés de cette culture sont d’abord d’ordre technique, mais il y a aussi les pointes de travail en été. La betterave sucrière irait pourtant bien dans les rotations culturales des fermes biologiques de grandes cultures, et elle fournit des sous-produits appréciés comme les pulpes et la mélasse. Sucre Suisse SA aimerait maintenant, en collaboration avec la FSB (Fédération suisse des betteraviers) et Bio Suisse, réaliser un projet commun pour que ça change. Le projet a pour but une récolte de 12'000 t de sucre betterave sucrière Bourgeon suisse, ce qui correspond à une surface d’env. 200 ha. Les producteurs de betteraves Bourgeon suisses recevront donc à partir de 2017 une prime de 30.– Fr./t par rapport au prix de base. Avec le prix de référence de 2017, cela donnerait donc un prix de 152.– Fr./t (sans suppléments ni déductions). Ce prix devrait de nouveau rendre attractive cette culture exigeante. Les producteurs Bourgeon intéressés peuvent s’adresser à Sucre Suisse SA pour tout renseignement. Le projet est aussi soutenu par l’OFAG dans le cadre de son programme de promotion de la qualité et de la durabilité dans le secteur agroalimentaire (OQuaDu).

Actuellement, la majorité de betterave bio est importée du sud de l'Allemagne, la production indigène est marginale. 

Vers le haut

Dernière actualisation de cette page: 30.03.2017

Publicité