Régulation des adventices Céréales 

Travail du sol

L'agriculture contribue à 15 % du réchauffement climatique. Si l'on ajoute à cela les gaz à effet de serre qui sont émis dans l'atmosphère à cause des changements de l'utilisation du sol (déforestation...), ce pourcentage augmente à 30 ou 40 %. La combinaison du travail réduit du sol et de l'agriculture biologique est une possibilité prometteuse pour réduire l'émission de gaz à effet de serre.

Mais pratiquer le travail réduit du sol sans recourir aux herbicides est très exigeant. Beaucoup d'agriculteurs bio y renoncent à cause de la peur de l'envahissement par les mauvaises herbes. Voilà pourquoi le nombre d'agriculteurs qui pratiquent le travail réduit du sol est très restreint. En mettant en relation ces agriculteurs les uns avec les autres, il sera possible de développer la culture sans labour profond. Le fonds Coop pour le développement durable soutient ce projet de 2012 à 2016. Durant ce temps, le FiBL collabore avec 15 agriculteurs bio innovants pour chercher des possibilités de développer le travail réduit du sol.

Dernière actualisation de cette page: 25.09.2016

Publicité