Régulation des adventices 

Journée suisse des grandes cultures bio 2017

Jeudi 8 juin 2017 à Cournillens FR, sur la ferme bio de Frédéric Zosso

Dans le film, Frédéric Zosso informe sur l’état des préparatifs dans les champs et sur les cultures qui seront visibles lors de la Journée des grandes cultures bio de 2017. Sa ferme est en 2ème année de reconversion à l’agriculture biologique.


Le marché bio continue de progresser et il offre de nombreuses possibilités aux producteurs intéressésdans les grandes cultures. Cette manifestation soutient le travail des agricultrices et agriculteurs et la recherche de nouveaux producteurs.

Vue d'ensemble postes et cultures (700.8 KB)

Ferme de Frédéric Zosso

Frédéric Zosso ne manque pas d’idées pour développer en permanence son entreprise agricole. Ces dernières années, il a tout d’abord construit une nouvelle stabulation et installé une unité de production de biogaz. Le voilà maintenant parti pour une reconversion au bio (effective dès le 01.01.2016) et un projet de poulailler (à réaliser prochainement), en lien avec un réseau de distribution direct des œufs à des magasins et restaurants. La vente directe à la ferme est également en plein développement : légumes bio de sa propre production et de celle d’autres producteurs bio, farines, pâtes au blé dur de la ferme, huile de colza, caméline et noix, etc. Ces projets sont possibles grâce à un réseau intense de collaborations mis sur pied avec des agriculteurs de la région, pour les machines, l’approvisionnement du digesteur et la distribution des produits. En agriculture bio, les possibilités de collaboration avec les voisins PER et conformes au cahier des charges de Bio Suisse sont plus importantes que ce que bien des producteurs pensent souvent. Frédéric Zosso s’est également engagé dans le comité de la coopérative Progana, qui cherche à développer l’écoulement du lait et des produits des grandes cultures bio en Suisse romande. Son entreprise comprend 90 ha de SAU dont 75 ha de terres assolées et 40 ha de terres ouvertes. On y trouve des céréales, des pommes de terre, du colza, des légumes en plein champ et bientôt des lentilles. Avec le passage au bio, la betterave à sucre a été abandonnée, mais Frédéric Zosso n’exclut pas d’y revenir. Les prairies nourrissent environ 70 vaches des races Holstein et Red Holstein. Avec le temps, la part de sang Swiss Fleckvieh va augmenter. Environ 35 génisses sont alpées.

Dernière actualisation de cette page: 03.06.2016

Publicité