Vaches bio à Swiss'expo 2010 Achat d’une vache de reconversion 

Prix de revient intégral du lait

Le LBBZ Hohenrain et AGRIDEA ont calculé jusqu’en 2007 les prix de revient intégraux pour 176 exploitations laitières (dont 6 fermes bio). Normalement, tout chef d’exploitation devrait vouloir savoir combien sa production laitière coûte réellement. Tous les agriculteurs peuvent décider d’analyser la structure de ses coûts de production et de procéder le cas échéant aux ajustements nécessaires.

Les chiffres


ToutesBioPER
Nombre de fermes1769167
SAU27.70 ha29.4 ha27.6 ha
Contingent194'833 kg164'265 kg196'480 kg
Rendement laitier par vache7'242 kg6'407kg7'287kg
Lait par ha SFP12'820 kg10'435 kg12'948 kg
MB par UGBFr. 3'490.-Fr. 4'159Fr. 3'454.-
Revenu du travail par MOhFr. 16.40
Lait par MOh67 kg
Proportion de vaches85 %
SFP par UGB59 a

MOh = Heure de main-d’œuvre
MB= Marge brute
UGB = Unité de gros bétail
SFP = Surface fourragère principale

Les valeurs moyennes de toutes les fermes montrent que ce sont surtout les plus grandes et les meilleures qui font calculer leurs prix de revient intégraux. Les postes de frais les plus élevés par kg de lait sont les suivants:

  • 32 centimes de frais de main-d’œuvre
  • 13 centimes de frais de machines et de travail de tiers
  • 10 centimes de frais de concentrés
  • 7.5 centimes de frais de bâtiments
  • 7.5 centimes de frais de main-d’œuvre salariée

La répartition des coûts peut être légèrement différente dans les petites fermes, mais le travail est toujours de loin le poste de frais le plus important, même si on l’oublie volontiers parce que son propre travail n’engendre aucune facture...

Les dix meilleures fermes laitières ont un rendement laitier de 7278 kg, donc pas plus haut que la moyenne, mais avec 274’468 kg de contingent de plus, c.-à-d. qu’elles traient env. 100 kg de lait par MOh, n’ont qu’à peu près la moitié des frais de main-d’œuvre et dépensent moins pour les concentrés et les bâtiments.

Les fermes qui pratiquent le pâturage intégral ne sont pas moins bonnes

Les fermes dont les vaches sont la plupart du temps dedans traient 7443 kg de lait par vache et celles qui pratiquent le pâturage intégral seulement 6836, mais les deux groupes atteignent exactement la même marge brute de 3’500.– Fr./UGB.

Les fermes bio s’en sortent mieux

La principale raison des meilleurs résultats des fermes bio est le prix du lait supérieur de 13 ct./kg ainsi que les frais moins élevés pour les concentrés et les contingents.

Les principaux facteurs de diminution des coûts :

  • Pâturage intégral
  • Bio
  • Contingents plus gros
  • Plus de lait par heure de main-d’œuvre
  • Peu de concentrés
  • Productivité laitière moyenne (env. 6’500 kg)
  • Performance de vie élevée (et donc diminution des frais de remonte)

Il est vivement recommandé de repenser la stratégie de la ferme avant tout investissement important, et il peut s’avérer utile d’appeler un conseiller.

Pour en savoir plus:

Fiche technique "Sélection vaches laitières" (182.9 KB) (AGRIDEA Lausanne)
Formulaire d’évaluation pour une sélection des vaches laitières conforme aux conditions locales (229.0 KB) (fichier Excel)

 

Dernière actualisation de cette page: 17.02.2010

Publicité