Structurer les aires de repos – oui, mais seulement s’il y a assez de place 

Constructions : Les vaches peuvent monter des escaliers


En cas de nouvelle construction ou de transformation d’une étable pour vaches laitières, seules les stabulations libres entrent en fait en ligne de compte, et il est assez rare d’avoir toute la surface nécessaire sur un seul niveau – surtout si l’étable actuelle doit encore être utilisée.

Au lieu de rejeter l’idée d’une transformation à un prix avantageux parce que la place manque à côté de la stabulation existante, il vaut la peine d’examiner la possibilité de réaliser un escalier. Les escaliers permettent en effet de franchir des différences de niveau de plusieurs mètres, et voilà que soudain on trouve une place adéquate pour la construction d’une halle de repos en dessus ou en dessous de la stabulation existante.

Pour que les bovins utilisent régulièrement et sans problème des escaliers, ils doivent être construits avec les bons matériaux et en respectant certaines dimensions. Il est important que les girons (surfaces horizontales des marches) soient antidérapants et que les marches soient légèrement en pente pour éviter toute formation de glace. En hiver, les escaliers doivent être déneigés et il peut s’avérer nécessaire d’y épandre du sel ou de la sciure.

La largeur des escaliers doit permettre à deux vaches de se croiser sans problème même si l’une d’elle se tient en travers sur une marche. Dimensions recommandées: largeur de l’escalier 3,20 m, profondeur horizontale des marches 50 à 80 cm selon les catégories d’animaux. Pour éviter les blessures aux onglons, les bordures des marches doivent être arrondies et les contremarches (parties verticales des marches) doivent être recouvertes de planches de bois de 2 cm d’épaisseur.

Pour en savoir plus:
Fiches de construction ART, 2009 (Recommandation pour la construction d’escaliers pour les bovins; site internet d'Agroscope)

Vers le haut

 

Dernière actualisation de cette page: 22.01.2013

Publicité