Constructions : Les vaches peuvent monter des escaliers Un cornadis spécialement conçu pour les vaches cornues 

Structurer les aires de repos – oui, mais seulement s’il y a assez de place

Les stabulations libres avec des aires de repos sans logettes comme par exemple les litières profondes, les litières sur plan incliné ou les litières biomaîtrisées offrent aux vaches les meilleures conditions de repos. Ces fonds malléables et pas glissants offrent un grand confort. Les bêtes peuvent en effet librement se coucher, se lever et adopter toutes les positions couchées.

Les logettes sont à la fois une restriction et une protection

Les vaches sont nettement plus limitées dans leurs mouvements dans les stabulations libres à logettes, ce qui se traduit notamment par des blessures causées par les séparations des logettes et des boiteries plus fréquentes. Même s’il ne saute pas aux yeux, un des avantages de ces étables est certainement la fonction de protection exercée par les logettes ou plutôt par leurs séparations. Dans les situations conflictuelles, comme par exemple après la réouverture des cornadis, les vaches de rang inférieur peuvent se retirer dans les logettes pour éviter les confrontations.

Il faut beaucoup de place si on veut installer des éléments structurels

L’idéal serait donc une aire de repos libre mais structurée de manière à offrir aux vaches d’une part assez de place pour se coucher et d’autre part des protections contre les conflits hiérarchiques. Dans le cas des chèvres et des chevaux, des éléments structurels peuvent contribuer à allonger les périodes de repos des animaux parce qu’il y a moins de déplacements et que les animaux de rang inférieur sont moins souvent forcés à se lever. Dans une stabulation sur litière profonde avec des vaches cornues, l’installation de différents types de parois de bois opaques et aussi hautes que les vaches a montré que ce sont les groupes de trois parois disposées en Y au milieu de la surface pour la structurer qui fonctionnent le mieux, et cela par rapport à l’installation des trois parois le long de l’aire de repos avec des passages vers l’aire d’affouragement ou à leur installation en travers de l’aire de repos pour la diviser en quatre parties.

Les essais effectués dans plusieurs fermes montrent cependant que la structure en Y n’est convaincante que sous certaines conditions. Les temps de repos des vaches étaient plus longs, mais seulement pour les bêtes de rang supérieur et moyen. Les vaches ont montré moins de comportements sociaux hostiles, mais il y avait en même temps une augmentation du nombre de blessures faites par les cornes lors de bagarres. Les éléments structurels représentent aussi des obstacles où surviennent des blessures parce qu’il est plus difficile d’esquiver les confrontations.
C’est pour cela qu’un dimensionnement généreux de l’espace disponible reste important dans le cas des aires de repos sans logettes. Les éléments structurels peuvent contribuer à augmenter la tranquillité dans l’aire de repos. Si on identifie des zones problématiques dans son troupeau, on peut les améliorer en installant des structures. CS

Informations supplémentaires sur les constructions d’étables

Un cornadis spécialement conçu pour les vaches cornues (même rubrique)

Stabulations libres avec logettes: aménagement d’un couloir de fuite à l’avant des logettes (même rubrique)

 

Dernière actualisation de cette page: 29.09.2015

Publicité