Déclaration correcte des produits bio Emballages sûrs pour les aliments 

Bio Suisse exige des emballages exempts de PVC

Les emballages en PVC peuvent libérer des substances nocives dans les aliments et dans l'environnement. C'est pourquoi les directives de Bio Suisse interdisent de tels emballages. Des couvercles de bocaux avec des joints sans PVC sont maintenant aussi disponibles en Suisse.

Presque toutes les denrées alimentaires sont emballées et sont donc en contact avec les matériaux d’emballage, qui peuvent laisser des substances migrer dans les denrées alimentaires. Le Cahier des charges de Bio Suisse stipule qu’il est interdit d’utiliser des matériaux d’emballage contenant du chlore comme le polychlorure de vinyle (PVC) et le polychlorure de vinylidène (PVDC). Cette exigence peut maintenant aussi être appliquée sans problème dans la transformation fermière puisqu’on trouve maintenant en Suisse des couvercles de bocaux dont les joints ne contiennent pas de PVC ni de plastifiants. Le PVC et le PVDC jouent aussi un rôle pour les feuilles de conservation et les papiers à fromages. Il faut utiliser ici des feuilles alternatives en polyéthylène (PE). Il n’est malheureusement pas toujours possible de voir à l’œil nu de quel matériau il s’agit, donc il faut activement poser la question aux fournisseurs.

Les plastiques à base de PVC contiennent toujours des plastifiants qui peuvent avoir des effets négatifs sur la santé et l’environnement. Les plastifiants (ou assouplissants) confèrent à ces plastiques normalement durs et cassants des propriétés élastiques. Vu qu’ils ne sont pas liés fixement au plastique mais simplement stockés dedans, ils peuvent êtres relativement facilement libérés dans l’environnement. Il y a aussi dans la production des denrées alimentaires différentes voies d’entrée du PVC dans les aliments, par exemple via des tuyaux, des joints, des tamis et des fixations. Ces possibilités de migration doivent être surveillées avec un soin particulier pour les produits qui contiennent des graisses et/ou des huiles.

En interdisant totalement les matériaux d’emballage qui contiennent du chlore, Bio Suisse va plus loin que les prescriptions légales puisque la législation générale sur les denrées alimentaires ne prévoit pas d’interdiction des PVC tendres. Renoncer aux PVC tendres est par ailleurs la stratégie la plus efficace pour éviter les migrations de plastifiants dans les denrées alimentaires.

Des couvercles de bocaux avec des joints sans PVC ni plastifiants sont maintenant aussi disponibles en Suisse

Les joints Blueseal de la société allemande Pano, exempts de PVC et de plastifiants et reconnaissables à leur couleur bleue, seront disponibles avec les couvercles et bocaux adéquats à partir d’avril auprès de la société Sunasar in Sarnen OW www.unitwist.ch.
Les stocks de couvercles peuvent être utilisés pour les finir.

Katrin Hennig, Bio Suisse

 

 

Dernière actualisation de cette page: 26.03.2018

Publicité