Production 

Perspective

Les six organisations du lait bio s’attendent à une nouvelle augmentation des quantités produites en 2020 à cause d’un nombre particulièrement élevé de fermes laitières nouvellement certifiées Bourgeon. Le pronostic prévoit 23'000 tonnes supplémentaires de lait bio, ce qui correspond à une croissance de 8 à 9 %. Afin de contrecarrer un nouveau déséquilibre du marché, les organisations du lait bio ont pris toute une série de mesures. Celles-ci vont de l’introduction de listes d’attentes pour les fermes nouvellement certifiées à l’augmentation des déductions sur le prix du lait pour financer davantage de promotion des ventes en passant par la modification des quantités sous contrat pour les producteurs actuels ou encore par des fonds individuels de déclassement et de prospection du marché. Grâce à ces mesures, l’augmentation de la production et de la valorisation prévue pour 2020 ne serait que de 5 à 6 %.

En raison de l’augmentation de la demande pendant le confinement, on peut toutefois entrevoir des problèmes d’approvisionnement en beurre bio pour l’été. Les organisations du lait bio ont soigneusement analysé cette nouvelle situation avec les transformateurs et ont décidé vers Pâques de supprimer toutes les listes d’attente à partir du 1er juin. Suite à la production de beurre bio, il y a davantage de lait maigre. La commercialisation du lait maigre ou du lait maigre en poudre dans le canal bio ne sera possible que sous réserve. C’est pourquoi il faut s’attendre à des contributions de déclassement plus importantes pour permettre d’écouler le lait en poudre au niveau du marché mondial. Des surplus se dessinent de nouveau à l’horizon de l’automne 2020 et du printemps 2021.

 

Dernière actualisation de cette page: 16.07.2020

Publicité