Maîtriser l’enherbement et l’approvisionnement en azote dans les vignes bio Le cuivre en viticulture bio: on continue ou on arrête? 

Résidus potentiels de phosphonates même après conversion à l’agriculture biologique

L’utilisation de phosphonate de potassium, de fosétyl d’aluminium ou de fosétyl génère des résidus d’acide phosphonique détectables pendant plusieurs années. En théorie, il serait donc possible que des résidus soient encore détectables dans un vignoble biologique après la conversion, bien que l’utilisation de ces fongicides ne soit pas autorisée en agriculture biologique.

Article (97.4 KB) (paru dans la «Recherche Agronomique Suisse» N° 10, 2019)

Plus d'informations

Viticulture bio (toute la rubrique)

 

Dernière actualisation de cette page: 08.10.2019

Vers le haut

Publicité