Régulation des ravageurs en culture PMA Que peut-on faire contre les dégâts de chenilles dans les plantes aromatiques? 

Lutte contre les chenilles noctuelles en cultures de plantes aromatiques

Les producteurs suisses de plantes aromatiques ont subi en 2009 une attaque massive de chenilles dans leurs cultures. Il s’agit d’un papillon migrateur appartenant à la famille des noctuelles, Heliothis peltigera. Cette invasion ne se manifeste pas chaque année. L’observation régulière des cultures à partir du mois de mai permet de détecter s’il s’agit d’une attaque virulente de ce ravageur ou s’il s’agit d’une attaque locale d’un papillon indigène. La méthode de contrôle proposée par ACW consiste à observer dès la mi-mai cent plantes une fois par semaine (une feuille par plante). Le contrôle doit se faire deux fois par semaine dès le début de juin. Le seuil d’intervention est fixé actuellement à 5 % de plantes attaquées. Au-delà de cette limite, un traitement est recommandé dans les cultures de plantes aromatiques. La matière active Spinosad (Audienz, Spintor) a montré une bonne efficacité.

En production biologique de plantes aromatiques, l’obtention d’une autorisation est nécessaire afin de réduire les risques de résistance dues à une utilisation trop fréquente de ce produit.

Cette autorisation doit être demandée auprès de: 
Bastien Christ, CT Plantes aromatiques
Tél. +41 58 466 77 83 ou courriel

Pour en savoir davantage

Texte complet  (Site internet d'Agroscope)

Que peut-on faire contre les dégâts de chenilles dans les plantes aromatiques? (sur ce site internet)

 

Dernière actualisation de cette page: 19.03.2012

Publicité