Lutte contre les chenilles noctuelles en cultures de plantes aromatiques Utilisation de Spinosad dans les plantes aromatiques Bourgeon 

Que peut-on faire contre les dégâts de chenilles dans les plantes aromatiques?

L’espèce causant les dégâts les plus importants est le papillon Heliothis peltigera. Mais il y a aussi d’autres papillons qui peuvent faire des ravages. Lors d’années favorables, Heliothis peltigera migre du bassin méditerranéen en Suisse à partir de mai. Dès ce moment-là, les dommages peuvent avoir lieu pendant tout le reste de la période de végétation, car l’insecte est capable de faire plusieurs générations. Il est très important de contrôler très régulièrement la présence de ce ravageur dans les cultures.

Sur de jeunes larves et en présence d’une faible pression des ravageurs, les produits suivants suffisent à contenir les dégâts:

  • Bacillus thuringiensis
  • Parexan
  • Pyrethrum FS.

En cas de forte attaque et si les larves sont plus grosses, il est possible d’utiliser Audienz, mais seulement après avoir obtenu une autorisation.

Photo: Agroscope ACW, Claude-Alain Carron

Pour en savoir plus:

Fiche technique PAM (292.5 KB)

Procédure d’autorisation d’utilisation de Spinosad

 

Dernière actualisation de cette page: 09.08.2010

Publicité