Fumure de fond, azote et bore Protection du sol et rotation des cultures 

Dans les cultures maraîchères, les engrais de ferme doivent être utilisés prudemment

Le fumier et le lisier sont des sources précieuses d’éléments fertilisants, et ces matières organiques sont importantes pour le maintien de la fertilité du sol et son humification, c.-à-d. l’augmentation de sa teneur en humus. Il est cependant normal que le lisier et le fumier frais contiennent davantage d’agents pathogènes qui peuvent aussi s’attaquer à l’homme. Le projet de recherche PathOrganic, qui avait été lancé dans le cadre du réseau Coreorganic, a étudié en Autriche, en Allemagne, au Danemark, en Suède et en Suisse cinq sortes de bactéries importantes pour la sécurité des denrées alimentaires ainsi que l’utilisation des engrais de ferme dans les entreprises agricoles biologiques.

L’étude a montré que les entreprises maraîchères connaissent les règles de la bonne pratique agricole et utilisent les engrais de ferme en pleine conscience de leur responsabilité. La plupart d’entre elles utilisent pour leur fumure azotée avant tout des engrais organiques du commerce qui ont subi un traitement thermique. Et, une fois que leur qualité a été vérifiée, les composts de déchets biodégradables sont eux aussi des amendements sûrs.

Dans une étude portant sur plus de 150 échantillons de fumier et de lisier de fermes biologiques des cinq pays du projet, des agents pathogènes ont été trouvés dans de nombreux échantillons. Autres constatations:

Il y a moins de pathogènes dans le fumier et donc dans le sol quand le fumier a été composté. Ces germes sont tués au cours du compostage s’il est bien mené (deux à trois semaines en-dessus de 55 °C). Le fumier et le lisier stockés pendant une certaine durée sont aussi meilleurs. Le fumier contient en principe moins de pathogènes que le lisier, et les engrais de ferme produits par des animaux alimentés avant tout avec des fourrages grossiers contiennent moins de bactéries ECEH (une souche pathogène d’E. coli).

Épandre le fumier et le lisier frais au bon moment

Dans les cultures maraîchères, il vaut mieux utiliser du fumier composté parce que ces agents pathogènes survivent entre trois et quatre mois dans le sol. Si on utilise du fumier ou du lisier frais pour des légumes dont la culture dure peu de temps et pour des légumes qui sont essentiellement consommés crus (p. ex. les salades), ces engrais doivent être épandus au minimum quatre mois avant la plantation ou le semis. L’enfouissement superficiel (à profondeur de hersage) favorise une rapide décomposition (et donc la mort des agents pathogènes) et diminue fortement les pertes d’éléments nutritifs.

Préparés de la bonne manière ou épandus au bon moment, les engrais de ferme peuvent apporter une importante contribution à la fumure de fond et à l’amélioration de la fertilité et de la vitalité des sols.

Auteurs:
Martin Koller (FiBL), Brion Duffy (ACW) et Franco Widmer (ART)

Pour en savoir plus:
Fiche technique «Manure for Vegetables» (FiBL Téléchargements et boutique en ligne, en anglais)

 

Dernière actualisation de cette page: 29.08.2011

Publicité