ProfiCost Légumes sert aussi aux cultures bio L’art de stocker les courges 

Exigences pour l’efficience énergétique dans les serres bio

Bio Suisse souhaite renoncer aux sources d'énergie fossile pour le chauffage des serres dans le cadre de la culture biologique sous abri, en plus d'une meilleure efficacité énergétique grâce à l'isolation, ce qui est en vigueur depuis 2015. Cela devrait être le cas avec une période transitoire pour les bâtiments existants jusqu'en 2039 au plus tard. La nouvelle directive sur l'efficacité énergétique (directives Partie II, Chapitre 2.7) a été instaurée depuis le 01.01.2019.

Exigences relatives à la source d'énergie

Les serres et les tunnels en plastique dans les fermes biologiques devraient toujours être chauffés le moins possible. Lorsque le chauffage est nécessaire, il doit être assuré par des sources d'énergie renouvelables. Pour les serres existantes au 31.12.2019 et chauffées aux combustibles fossiles, une période transitoire jusqu'au 31.12.2039 s'applique pour les fermes bourgeons. Des dispositions transitoires détaillées seront discutées ce printemps. 

Exigences relatives à la couverture du bâtiment

Les serres doivent toujours être équipées d'une enveloppe du bâtiment ayant une valeur U (valeur d'isolation thermique) moyenne de 2,4 W/m2K maximum ou d'une double enveloppe du bâtiment (directives Bio Suisse Partie II, article 2.7.1). Ceci peut être réalisé avec des murs isolés (double paroi, simple paroi ou verre avec feuille à bulles) et des surfaces de toit isolées (double paroi ou paroi simple avec un écran énergétique).

  • Si ces conditions sont remplies, les serres peuvent être chauffées à une température maximale de 10° C pendant la période du 1er décembre au 28 février.
  • Les serres qui ne répondent pas à cette valeur U ou aux adaptations structurelles ne peuvent être maintenues à l'abri du gel qu'à une température maximale de 5°C pendant la saison froide.

Il convient également de noter que le chauffage et l'éclairage peuvent être utilisés sans autres restrictions pour la culture de jeunes plantes, à condition que l'enveloppe du bâtiment réponde aux exigences énergétiques mentionnées ci-dessus. A cet effet, même dans un tunnel existant qui ne répond pas aux exigences de la valeur U, un compartiment peut être séparé et isolé en plus.
L'éclairage d'assimilation n'est encore autorisé que pour la culture de matériel végétal et de matériel de multiplication et pour la culture de plantes mères pour boutures.
Les cultures forcées telles que la ciboulette, la rhubarbe, le pissenlit ou les bulbes de fleurs ainsi que les pousses germées cultivées sur des substrats (par ex. compost) peuvent être chauffées toute l'année jusqu'à 18°C maximum, à condition que la serre réponde aux besoins énergétiques mentionnés ci-dessus.

Martin Lichtenhahn (10.12.2012) / Martin Koller (mise à jour 31.01.2019)

Vue d'ensemble des délais et températures

 

Dernière actualisation de cette page: 19.02.2019

Publicité