Film: Détruire des engrais verts avec le Glyphomulch ou le Geohobel Film: Démonstration de charrues déchaumeuses - Août 2013 

Film: Démonstration de charrues déchaumeuses – Avril 2014

AgriGenève et l’Institut de recherche de l’agriculture biologique (FiBL) ont organisé le 17 avril 2014 une démonstration à Choulex (GE) chez Bertrand Favre, agriculteur portant sur cinq charrues déchaumeuses différentes. Thomas Alföldi (FiBL) y était et a produit ce film.

Le film montre les charrues déchaumeuses suivantes:

  • Bugnot 52 Rapidlab
  • OVLAC Mini-8
  • Escudero Adero
  • Kverneland Ecomat
  • Stoppelhobel

La charrue traditionnelle de l’exploitation a également été utilisée à des buts de comparaison.

La démonstration du 17.04.2014 a eu lieu dans de toutes autres conditions que celle de Courtételle (JU) le 16.08.2013 (voir ici). A Choulex (GE), le précédent cultural était un engrais vert gélif qui s’est spontanément enherbé au point de ressembler à une vieille prairie temporaire, et le sol était très sec. Par contre, à Courtételle (JU), on était sur des chaumes de céréales. Dans les deux cas, les sols étaient mi-lourds à lourds, le retournement du sol ne fut pas complet et les profondeurs de travail oscillèrent entre 9 et 15 cm selon les machines. Le Stoppelhobel retourne moins bien mais travaille plus superficiellement le sol que les autres charrues déchaumeuses : cela est voulu ainsi, car de cette manière la couche décapée dessèche plus vite.

Certains agriculteurs souhaitent avec raison que le travail superficiel du sol avec retournement (= avec des charrues déchaumeuses) laisse derrière lui un sol absolument libre de végétation, afin de mettre en place la culture suivante sur un sol absolument propre. Cela est important en conditions humides, car dans ces cas-là, le travail superficiel du sol sans retournement (= avec des déchaumeuses à pattes d’oie par exemple) ne permet pas d’obtenir un sol absolument propre. Cela est important également pour retourner superficiellement et complètement une prairie temporaire. Une stratégie possible consisterait à dégrapper superficiellement le sol (= à 3 -4 cm par exemple) avec un cultivateur à pattes d’oie ou à ailettes pour dessécher la végétation, puis de passer une charrue déchaumeuse, qui, même sans provoquer de retournement complet, laisserait derrière elle un champ « propre ». Mais cette stratégie doit encore être testée et démontrée.

Il n’est pas impossible que les charrues déchaumeuses provoquent des retournements plus complets en terrains plus légers et plus humides qu’à Choulex(GE). Il est donc important que d’autres démonstrations aient encore lieu dans d’autres situations pour se faire une image définitive des possibilités d’utilisation des charrues déchaumeuses.

A tout cela s’ajoute un autre discussion, à savoir celle de l’objectif à atteindre:

  • veut-on travailler très superficiellement (= à 10 cm), pour maintenir, voire augmenter le taux d’humus du sol et améliorer sa structure et sa fertilité? Ou:
  • veut-on laisser des résidus de la culture précédente en surface pour prévenir le ruissellement, voire l’érosion?

Ces objectifs sont partiellement contradictoires, du moment qu’on travaille sans herbicides. La discussion autour de ces objectifs influence fortement la discussion concernant les conditions à respecter pour bénéficier des contributions pour le « semis sous litière » sans herbicides de Fr. 550.-/ha selon la PA 2014-2017. Ces conditions vont probablement évoluer au fur et à mesure que les expériences et le savoir-faire vont se développer et que la clarification sur les objectifs, les moyens à mettre en œuvre et le contrôle aura lieu.

Nous tenons à remercier de tout cœur les entreprises qui ont accepté de participer à la démonstration de Choulex (GE).

Pour en savoir plus

Tableau comparatif des caractéristiques des charrues (160.0 KB) (Notes prises par Maurice Clerc, FiBL, lors de la démonstration du 17.04.2014)

Travail réduit du sol (rubrique Grandes cultures)

Autres Films

Vous pouvez accéder à tous les films de ce site internet en cliquant sur:

Films (Page d'accueil de ce site internet)

 

Dernière actualisation de cette page: 01.05.2014

Publicité