La lutte contre le doryphore 

Le défanage thermique des pommes de terre

Les conditions pédologiques hétérogènes et les attaques irrégulièrement fortes de mildiou provoquent souvent une maturation irrégulière des cultures de pomme de terre. Supprimer le feuillage au bon moment favorise une maturation régulière ainsi qu’une accélération de la résistance de la peau et de la maturité de récolte. Or une récolte plus précoce diminue les risques de dégâts de ver fil de fer et de rhizoctone et empêche que les spores se répandent sur les tubercules.

En agriculture biologique, le défanage est habituellement effectué avec des déchiqueteuses de fanes, ce qui est moins cher et consomme moins d’énergie que le défanage thermique: Le défanage mécanique avec une déchiqueteuse à 4 rangs de 3 m de large coûte 140.– Fr./ha tandis que le défanage thermique coûte 540.– Fr./ha avec une machine de 3 m de largeur. Le déchiquetage des fanes est presque trois fois plus rapide que le défanage thermique, 119 a/h contre 40 a/h. Le défanage purement thermique consomme entre 110 et 150 kg/ha de propane, mais cette quantité peut être réduite de moitié si le brûlage est combiné avec un déchiquetage.

Le défanage thermique est particulièrement indiqué en cas de forte attaque de mildiou et pour la production des plants de pommes de terre (après le déchiquetage des fanes pour les empêcher de repousser). S’il s’agit seulement d’initier le processus de maturation, un passage rapide à 8 – 12 km/h suffit.

 

Dernière actualisation de cette page: 11.10.2018

Publicité