Évaluer les influences des vaches sur le climat dans un contexte global 

Programme d’encouragement de la protection du climat dans les fermes bio

La Coop a lancé un projet d’encouragement pour soutenir des mesures de protection du climat dans les fermes Naturaplan (Bourgeon) et Ma Région. La Coop aimerait ainsi compenser en Suisse même une partie de ses émissions inévitables de gaz à effet de serre. Elle compense ainsi depuis 2007 les émissions de gaz à effet de serre des transports aériens inévitables, des voyages d’affaires et des livraisons de coop@home par des projets climatiques du WWF à l’étranger.

Les fermes Bio Suisse peuvent participer au projet d’encouragement dans trois domaines en s’annonçant à myclimate pour bénéficier d’un soutien:

  • Agroforesterie:
    Plantation d’arbres sur des surfaces utilisées par l’agriculture. L’accent est mis ici sur des essences fruitières sauvages ainsi que sur des arbres qui peuvent être utilisés pour la production suisse de bois d’œuvre comme par exemple les poiriers sauvages, les châtaigniers ou les chênes pédonculés. Cette forme de double utilisation présente de nombreux avantages pour l’environnement: Les arbres fixent du carbone atmosphérique et servent ainsi de puits de carbone, mais en plus ils offrent un habitat à de nombreuses espèces animales et contribuent ainsi à la biodiversité. Ils protègent les champs contre l’érosion des sols et diminuent les immissions d’éléments nutritifs et de produits phytosanitaires dans les nappes phréatiques et les eaux de surface.
  • Installations de biogaz:
    Soutien pour la construction et l’exploitation d’une petite installation de biogaz. La production de biogaz doit permettre de fermenter les engrais de ferme comme le fumier et le lisier et de produire de l’électricité et de la chaleur avec une centrale électrocalogène (centrale de production combinée de chaleur et d'électricité). Cela permet d’éviter les émissions de méthane qui sont sinon produites lors du stockage et du traitement des engrais de ferme tout en produisant des énergies renouvelables.
  • Compostage:
    Soutien du compostage du fumier de la ferme. Composter le fumier signifie transformer le fumier solide en fumier décomposé ou compost de fumier. Le fumier doit être si possible complètement composté (décomposé en conditions aérobies) sur le domaine. Il faut pour cela le brasser régulièrement pour obtenir une bonne structure. Cela permet d’obtenir que le tas de fumier émette du gaz carbonique (CO2), qui est un gaz à effet de serre beaucoup moins puissant que le méthane.

Ce projet climatique est dirigé par la fondation pour le climat myclimate. Bio Suisse et le WWF sont partenaires du projet et le soutiennent. CF

Davantage d'informations sur le projet et inscription:

Myclimate (site internet externe)

Protéger le climat en plantant des arbres – article paru dans le Bioactualités 6|2018 (207.6 KB)


Pour en savoir davantage

Climat (rubrique Durabilité)

Agroforesterie (rubrique Durabilité)

 

Dernière actualisation de cette page: 31.07.2018

Publicité