Sensibilité des variétés de poires au neem Lutte contre la mouche de la cerise 

La régulation de l’anthonome du pommier

L’anthonome du pommier est un ravageur largement répandu capable de provoquer de gros dégâts surtout à proximité des lisières de forêts et en cas de faible floraison. L’apparition des coléoptères peut être surveillée entre fin mars et début avril par des frappages, à condition que la température dépasse 12 °C. Le seuil de tolérance se situe vers 10 à 40 coléoptères pour 100 branches.

Jusqu’à récemment, aucun produit n’était homologué en agriculture biologique pour la lutte contre l’anthonome du pommier. Une nouvelle matière active, le Spinosad (nom commercial: «Audienz»), permet depuis quelque temps de lutter contre ce ravageur. Le Spinosad est un mélange de deux métabolites secondaires (Spinosyn A et D) formées lors de la fermentation aérobie produite par une bactérie du sol (Saccharopolyspora spinosa). Le Spinosad a une forte toxicité pour les abeilles, mais elle n’existe que tant que le dépôt est encore humide. Une fois sec, le produit ne présente en effet plus aucun danger pour les abeilles.

Vu que l’efficacité du Spinosad contre l’anthonome du pommier augmente proportionnellement à la fréquence des traitements, les arboriculteurs disposent d’une intéressante marge de manœuvre:

  • Les années où la floraison est faible et où les anthonomes sont nombreux, il faut faire deux traitements à 0,02 % d’Audienz pour éviter les dégâts sur fleurs.
  • Les années où la floraison est moyenne à forte et où le nombre d'anthonomes dépasse à peine le seuil de tolérance, un seul traitement peut suffire pour éviter les dégâts, tout en profitant de l’effet éclaircisseur de ce petit coléoptère.
  • Dans tous les autres cas, aucun traitement n'est nécessaire.

Le traitement devrait être fait avec 0,32 litres à l’hectare juste après le début du gonflement des bourgeons (stade B-C, 52-53 BBCH); un 2ème traitement éventuel aura lieu 10 jours plus tard. On veillera à bien couvrir le feuillage.

Pour en savoir plus:
Fiche technique «Protection des plantes pour la production de fruits à pépins bio» (Boutique du FIBL)

 

Dernière actualisation de cette page: 14.04.2010

Publicité