Stratégie contre la tavelure 

Actualités sur la protection contre la tavelure

Bulletin du 15.04.19

Un risque de contamination généralisé est annoncé pour demain soir en Suisse romande. L'augmentation des températures accentue ce risque et le sotck d'ascospores amtures est conséquent. Si cela n'a pas encore été fait, couvrir préventivement cette période ou intervenir rapidement après l'épisode pluvieux selon les recommandations précédentes.

Bulletin du 12.04.19

Seules les régions du Chablais et de Martigny semblent concernées par une infection faible à moyenne ce week-end. Or des températures à risques de gel pour les arbres fruitiers sont annoncées en Valais notamment, l'enclenchement de la lutte par aspersion peut générer des infections.

Veiller à bien contrôler les prévisions d'infection ainsi que les prévisions météorologiques des stations les plus proches de vos parcelles, et d'agir en conséquence selon les stratégies préventives et/ou curatives précédemment énoncées.

Bulletin du 05.04.19

D’après les modèles une intervention stop est encore possible afin de palier à l’infection de ce week-end pour les régions concernées. Utiliser Curatio (bouillie sulfo-calcique) à maximum 25 L/ha sur feuillage humide. Le bicarbonate de potassium pourra également être employé maximum 24 heures après l'infection à hauteur de 5 kg/ha pour des températures moyennes de 12-13°C.
Pour la suite de la semaine et de manière générale, des conditions propices aux infections sont annoncées en milieu de la semaine. Le risque est variable selon les régions et les prévisions changent régulièrement. Malgré cela, cette période mérite d’être couverte. Une intervention avec maximum 400 g de cuivre métal est encore possible. Pour les programmes sans cuivre, on peut utiliser du Mycosin à 8 kg/ha. Du soufre à 4-6 kg/ha peut être ajouté au cuivre ou au Mycosin en vue de renforcer leur action et de protéger les arbres contre l'oïdium.

Bulletin du 05.04.19

Les courbes d'infection liées aux précipitations de ces deux derniers jours sont relativement faibles, en raison des faibles températures et ne justifient pas une intervention Stop si une protection préventive avait été réalisée. Néanmoins les prévisions de ce week-end et/ou de la semaine prochaine, nécessitent de renouveller la protection avec une intervention similaire à celle conseillée dans le précédent bulletin.

Bulletin du 01.04.19

Des précipitations sont annoncées en milieu de semaine sur toute la Suisse romande et généreront les premières libérations d'ascospores. Les températures relativement fraiches annoncées entrainent un risque d'infection moyen à faible.
Les vergers de pommiers et de poiriers doivent être protégés de manière préventive contre la tavelure avant cette période. Une intervention avec 400 g de cuivre métal est conseillée sur variétés sensibles. Pour les programmes sans cuivre, on peut utiliser à la place du Mycosin à 8 kg/ha. Du soufre à 4-6 kg/ha peut être ajouté au cuivre ou au Mycosin en vue de renforcer leur action et de protéger les arbres contre l'oïdium.
Les stratégies STOP devront être engagées très rapidemment à la suite des précipitations. Sur feuillage humides, appliquer Curatio (bouillie sulfo-calcique) à maximum 25 L/ha. Le bicarbonate de potassium pourra également être utilisé maximum 24 heures après l'infection à hauteur de 5 kg/ha pour des températures moyennes de 12-13°C.

Publicité