Sus aux déchets dans les engrais

Vérifiez la qualité et les composants des engrais et amendements achetés, certains d'entre-eux contiennent trop de déchets non-organiques

(26.04.2019) 

Un agriculteur romand a récemment interpelé son fournisseur et le FiBL suite au constat qu’un l’engrais récemment acheté contenait des corps étrangers (plastiques divers, alu, ficelle, etc.). Cette intervention a conduit au retrait de cet engrais du commerce et de la liste des intrants du FiBL.
Ce cas de figure illustre la nécessité de rester vigilant quant à la qualité des intrants achetés. Une simple évaluation visuelle d’un engrais, d’un compost, d’un digestat permet de poser un premier diagnostic sur la qualité du produit et de prendre une décision d’achat en connaissance de cause – le rapport d’analyse de l’amendement étant un garde-fou supplémentaire.
Il vaut la peine de rappeler qu’aucun amendement de qualité n’est gratuit. Enlever le plastique des déchets végétaux issus des tournées vertes requière des équipements ou des petites mains, et a son coût qui en l’occurrence n’est jamais trop cher. Choisir son engrais ou son fournisseur fait partie des règles du jeu : aucun achat n’est obligatoire en cas de doute sur le produit proposé. Certes le bon fonctionnement d’un sol et la nutrition des plantes reposent sur des apports d’engrais organiques, mais ils reposent aussi sur l’absence d’apport de polluants. A l’instar de ce que furent les boues d’épuration, le plastique dans l’environnement est une bombe à retardement : mieux vaut prévenir que guérir.

RC, FiBL

Pour plus d'info sur les amendements:

Liste des intrants FiBL 2019 (site externe)

Fertilisation (site interne)

Réglementation (site externe)

 

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité