Production de lait et de viande basées sur les herbages

(17.01.2014) 

La Confédération introduit dès 2014 des contributions au système de production pour l'encouragement de la production de lait et de viande basée sur les herbages (PLVH). Les agriculteurs qui donneront aux animaux consommant du fourrage grossier:

  • au moins 90 % de la ration annuelle sous forme de fourrages de base et
  • au moins 75 % d'herbe (zone de montagne au moins 85 % d'herbe)

recevront une contribution de 200 francs par hectare d'herbages. Bio Suisse encourage depuis longtemps les fortes proportions de fourrages grossiers. Voilà pourquoi le Comité veut lancer en 2014 la discussion sur la prochaine reprise de ces nouvelles exigences dans le Cahier des charges. Les fermes bio-bourgeon respectent déjà la limite des 90 %, mais l'affouragement de maïs et de sous-produits reste pour l'instant moins fortement limité. sja/rs

Toutes les informations du comité (site internet de Bio Suisse)

Remarque: ce texte est une nouvelle du jour. Il ne sera pas actualisé ultérieurement.

Publicité